Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

L’éclosion

samedi, 24.09.2011 / 23 h 10 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


L\u2019\u00E9closion
MONTRÉAL – Pour laisser sa marque dans un match préparatoire, il faut se faire remarquer. Aaron Palushaj a bien saisi ce principe.

Faits saillants de la rencontre
Participant à un troisième match préparatoire en cinq soirs, Palushaj s’est inscrit pour une première fois sur la feuille de pointage, deux fois plutôt qu’une. Le jeune attaquant de 22 ans s’est fait complice des buts de Michael Cammalleri, la première fois en remportant une bataille dans un coin de patinoire, la deuxième fois en servant une passe savante au franc-tireur du Tricolore qui s’est évadé en échappée.
«Aujourd’hui, c’était le match le plus important du camp d’entraînement… en fait, de ma vie en entier. Je crois que j’ai été à la hauteur du défi », a lancé Palushaj, ajoutant qu’il restait toujours des petites corrections à faire. «Continuer de bouger mes pieds et m’améliorer un peu sur tous les aspects du jeu. Tant que tu n’as pas accroché tes patins, tu peux t’améliorer. On ne veut pas accorder de but, jouer solidement en défensive et profiter de nos chances en avant. »

En jouant aux côtés de Cammalleri, Palushaj a retrouvé quelqu’un avec qui il avait déjà une certaine connexion.

«J’ai joué avec Cammalleri lors des matchs préparatoires l’an dernier alors nous avions déjà une petite chimie. En plus, nous avions la Michigan Connection, Cammalleri, Mitera et moi», a rappelé Palushaj en parlant ici du fait que les trois joueurs qui ont inscrit leur nom sur la feuille de pointage ont tous fait partie des Wolverines de l’Université du Michigan. « Il a été un mentor pour moi. C’est sûr que provenant tous les deux de l’université du Michigan, il m’a aidé et montré la voie à suivre. »

De son côté, Cammalleri n’a pas hésité à saluer l’éthique de travail de son compagnon de trio.

«J’ai joué avec Palushaj et Dumont ce soir et les deux ont présenté une éthique de travail extraordinaire. On a pu créer de l’offensive en raison de ce travail acharné. Ces deux gars m’ont vraiment impressionné ce soir», rappelant lui aussi la fierté qu’il a d’avoir fait partie des Wolverines.

«Ce n’est pas un petit détail. C’est un coup de chapeau aux entraîneurs là-bas. Ce n’est pas un secret pour personne. Si vous mettez trois gars de Michigan en même temps sur la glace, il va se passer quelque chose», a rigolé Cammalleri avant d’ajouter un «Go Blue» bien senti.

Rendu si près du but, Palushaj pourrait bientôt changer le «Go Blue» pour le «Go Habs» plus tôt que tard.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Résumé de la rencontre
Le jeu des chiffres – 24 sept. 2011
Sommaire
Sifflets et tableaux
Comme dans la ruelle