Le temps de la récolte

jeudi, 30.06.2011 / 17 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le temps de la r\u00E9colte
MONTRÉAL – Yannick Weber a tout fait sur la glace en 2010-2011…sauf garder les buts. Maintenant, il en récolte les fruits.

Le défenseur de 22 ans, qui avait amorcé la saison dernière avec les Bulldogs de Hamilton, vient de signer un contrat de deux ans avec les Canadiens, et ce, assez rapidement dans l’été.

«C’est bien d’avoir signé aussi tôt, comme ça quand je me rends au gymnase tous les matins, je sais pour quoi je travaille. Quand tu n’as pas encore de contrat, ça te trotte toujours un peu en arrière de la tête », a avoué le Suisse qui était joueur autonome avec restriction.

Non seulement s’est-il entendu avec la troupe montréalaise, mais en plus, il s’est assuré d’avoir sa place dans le vestiaire pour deux ans.

«Je suis vraiment plus qu’enchanté d’avoir une entente de deux ans. C’est une bonne opportunité pour mieux te développer quand tu n’as pas à te préoccuper de ton contrat chaque été », explique Weber. «Nous avons un bon groupe et j’ai hâte de faire un pas de plus dans la bonne direction et de devenir un meilleur joueur. Ça fait un baume sur le cœur de voir que l’organisation et les entraîneurs croient en moi.

Utilisé à toutes les sauces au cours de la saison 2010-2011, Weber trouve qu’il a notamment peaufiné l’art de la défensive… en jouant à l’avant.

«Je suis un défenseur, je l’ai toujours été et je le serai toujours, mais durant les séries, tu prends le rôle où tu peux contribuer le plus », explique Weber, qui a notamment été utilisé sur un quatrième trio, marquant deux buts en trois matchs en séries. «En tant que défenseur, tu regardes toujours ce que les attaquants font et de jouer dans cette position m’a forcé à voir l’envers de la médaille. Je pourrai mieux anticiper à l’avenir. »

De retour dans sa Suisse natale pour y passer l’été, le défenseur en profitera pour s’entraîner avec quelques compatriotes.

«Nous ne sommes pas beaucoup », a lancé Weber en parlant de la délégation helvète dans la LNH. «Mais nous venons tous du même coin. J’ai mon entraînement estival et j’y travaille tous les jours. [Mark] Streit et moi nous voyons parfois et nous allons être sur la même glace ensemble durant tout le mois d’août. »

Même s’il se trouve à plusieurs heures d’avion de l’Amérique, les autres joueurs du Tricolore n’ont pas mis de temps à lui transmettre leurs félicitations.

«Gomez et Price m’ont envoyé un message texte sur-le-champ et P.K. et Darchey m’ont félicité sur Twitter. C’est bien de voir que les gars ne m’oublient pas même si je suis en Europe », a rigolé Weber. «Ils disent souvent à quel point ça a l’air beau ici et qu’ils veulent venir me visiter, mais jusqu’ici… rien. »

L’invitation est lancée !

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Weber s'entend avec les Canadiens
À l'avant
Wisniewski échangé aux Blue Jackets
À la défensive
Statuts contractuels des joueurs des Canadiens