À l'avant

jeudi, 30.06.2011 / 11 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


\u00C0 l\'avant
MONTRÉAL – Le marché des joueurs autonomes s’ouvre dans quelques jours. Attaquants, défenseurs, gardiens, les équipes ont des besoins à combler à tous les niveaux. C’est toutefois à l’avant que les coups de filet peuvent être les plus intéressants.

Avec 10 attaquants déjà sous contrat pour la saison 2011-2012 – sans inclure l’agent libre avec restriction Ryan White, qui s’est fait offrir une offre qualificative lundi – les Canadiens ont encore quelques trous en avant. L’équipe a jusqu’à vendredi pour s’entendre avec le vétéran Jeff Halpern avant que d’autres équipes ne viennent le trouver pour ses prouesses au cercle des mises en jeu. Benoit Pouliot et Tom Pyatt devraient également devenir libres comme l’air, alors qu’ils n’ont pas reçu d’offre de la part du Tricolore.

Ailleurs dans la Ligue, plusieurs agents libres sans restriction s’ajoutent à la liste de souhaits des directeurs généraux.

In order to view this page you need JavaScript and Flash Player 9+ support!
Comme chaque saison morte, il y a au moins toujours un attaquant qui se retrouve le centre d’attention, le point de mire de la vaste majorité des équipes de la LNH. Cette saison, le joueur sur qui toutes les caméras sont braquées est Brad Richards, des Stars de Dallas. Avec une moyenne de 0,93 point par match, un trophée Conn Smythe et une bague de la coupe Stanley dans son CV, il ne devrait pas avoir trop de difficulté à se trouver un nouveau chez soi. Terminant un contrat lucratif d’une durée de cinq ans, le joueur originaire de l’Île-du-Prince-Édouard a conclu la saison 2010-2011 avec une récolte de 77 points en 72 matchs.

Il vient peut-être de terminer une de ses pires saisons en carrière au chapitre des statistiques, mais Simon Gagné, qui a marqué deux fois 40 buts, pourrait en valoir la peine pour une formation qui voudrait ajouter un peu de pep à son offensive. Il a connu un lent début de saison avec le Lightning et a raté 24 rencontres en raison d’une blessure au cou, mais ses performances de la deuxième moitié de saison sont encourageantes, alors qu’il a obtenu 12 points en 15 matchs, en séries.

Les directeurs généraux qui regardent plutôt vers quelqu’un qui est moins enclin à se blesser trouveront leur compte du côté d’Andrew Brunette. L’attaquant de 37 ans a raté seulement 14 matchs au cours de ses 12 saisons dans la LNH, marquant plus de 20 buts à six reprises – incluant une saison de 59 points, tout en jouant avec ligament croisé antérieur tordu en 2007-2008.

Erik Cole a quatre saisons de 20 buts derrière la cravate, incluant 26 buts la saison dernière, en Caroline. L’attaquant de puissance de 32 ans a également un passé de champion, remportant la coupe avec les Hurricanes en 2006 et matraquant ses adversaires en 2010-2011 avec 235 mises en échec, bon pour le 13e rang de la Ligue.

Bien qu’il devienne agent libre ce vendredi, le centre de 41 ans Teemu Selanne devrait retourner avec les Ducks, où il a connu une saison impressionnante de 80 points en 2010-2011. Le tout bien sûr, s’il ne prend pas sa retraite.

Derrière tout marqueur de talent, il y a un bon passeur. Obtenant 34 passes avec les Flames la saison dernière, Brendan Morrison était une aubaine pour à seulement 725 000$. Avec 34 passes pour aller avec son différentiel de +-14, l’attaquant des Flyers Ville Leino sera également parmi les plus convoités chez les agents libres.

Avec seulement huit buts en 195 matchs dans la LNH, Zenon Konopka ne sera certainement pas choisi pour ses prouesses offensives, mais il pourrait bien être la solution pour une équipe qui recherche un peu de robustesse. Le solide gaillard de 30 ans a mené la Ligue avec 307 minutes de pénalité – incluant 25 pour bagarre – la saison dernière. Il ne laisse peut-être pas tomber les gants aussi souvent que Konopka, mais le spécialiste du désavantage numérique des Penguins Maxime Talbot devrait également être disponible.

Les équipes recherchant de l’expérience pourraient bien se tourner vers Jason Arnott ou Jamie Langenbrunner, qui ont tous deux remporté la coupe Stanley aux côtés de Scott Gomez et Brian Gionta avec les Devils. L’ancien des Canadiens et champions de la coupe Stanley en 1994, Alex Kovalev cherchera également une nouvelle maison au premier juillet, si Pittsburgh décide de ne pas lui accorder un nouveau contrat.

Shauna Denis écrit pour canadiens.com. Traduit par Vincent Cauchy.


VOIR AUSSI
Weber s'entend avec les Canadiens
À la défensive
Les grands honneurs pour Gilmour
Devant les buts
Sept joueurs reçoivent des offres qualificatives