Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Les voyages de Joonas

mercredi, 08.06.2011 / 14 h 03 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Les voyages de Joonas
BROSSARD – Parcourir 6072 kilomètres pour venir au camp de développement des Canadiens, ça en dit beaucoup sur l’engagement d’un joueur.

Cette distance, c’est exactement celle qui sépare la municipalité de Jamsa, en Finlande, où réside Joonas Nattinen et celle de Brossard, où le Tricolore a invité de jeunes espoirs à un camp de développement.

Galerie de photos de Joonas Nattinen
Après deux ans de visites en Amérique, c’est maintenant avec un contrat en poche que le joueur de centre finlandais de 6-pieds-2 remet les pieds dans le Nouveau Monde.

«Ce contrat n’était peut-être qu’une formalité, mais pour moi, ça représente beaucoup. Ça me donne de la motivation pour travailler encore plus fort cet été», a avoué Nattinen, qui a paraphé le 26 mai dernier une entente à deux volets d’une durée de trois ans.

«Nous en avons discuté et je devrais venir jouer en Amérique, dès cet automne. J’ai rêvé à ce jour toute ma vie. Je suis vraiment excité. Je veux arriver préparé au camp d’entraînement.»

Une chose est certaine, l’entraînement sera au sommet des priorités pour le gros centre de 20 ans, puisque la saison 2010-2011 n’aura pas été très clémente avec lui.

«Ça a été une année difficile. J’ai joué environ 25 matchs. J’ai été vraiment malchanceux. J’ai dû me rendre à l’hôpital deux fois à cause d’une pneumonie. Ça a été très difficile », a avoué celui qui a recommencé l’entraînement il y a à peine une semaine, toujours en raison de cette pneumonie. «Mon cardio n’est pas à son meilleur, ça se voit sur la glace. Mais heureusement, j’ai tout l’été pour m’en remettre.»

En attendant, Nattinen apprécie chaque fois un peu plus son séjour auprès de l’organisation des Canadiens.

«Ça devient de plus en plus facile. Maintenant je connais les gens par leurs noms et les interactions sont meilleures. Ce sont de longues journées, mais heureusement sur la glace, il est plus question de contrôle de rondelle que de cardio pur et dur», explique le Finnois, qui repartira pour une dernière fois vers l’Europe jeudi pour aller d’entraîner et faire le grand saut dans quelques mois.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Galerie de photos de Nattinen
Cammy, c'est à ton tour...
Dans le calepin – 7 juin 2011
Les premiers de classe