Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

La photo-finish

jeudi, 07.04.2011 / 23 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


La photo-finish
OTTAWA – Tant qu’il reste un peu de temps au cadran, il reste toujours un peu d’espoir.

Malgré la défaite, la troupe de Jacques Martin a démontré que même dans l’adversité, tout n’est pas fini tant que ce n’est pas fini, en arrachant un point grâce à un but marqué à la photo-finish. Tirant de l’arrière par un but en fin de troisième période, Michael Cammalleri a prouvé qu’il était de retour en mode «séries éliminatoires», déjouant le gardien Craig Anderson avec dix secondes à faire.

«Être capable de créer l’égalité comme ça en fin de période, c’est plaisant, mais on a quand même senti qu’il y avait beaucoup moins d’intensité par rapport au dernier match», a confessé Cammalleri après avoir marqué son 19e de la saison.

«Ce n’est pas vraiment amusant de jouer quand on ne joue pas à notre meilleur alors je suis certain qu’on va offrir une meilleure performance samedi et qu’on va être prêts pour les séries.»
Faits saillants Canadiens - Sénateurs

Le capitaine Brian Gionta était du même avis, lui qui a marqué un superbe but à la volée pour inscrire les Canadiens au pointage.

«Quand ils marquent avec deux minutes et demie à faire dans le match, d’y aller et d’obtenir un point, c’est bien, mais je crois que nous aurions faire de meilleures choses ce soir», a expliqué Gionta, qui a rappelé que le nombre de jeunes chez les Sénateurs présentement changeait un peu la donne. «Quand tu joues contre une équipe qui compte tellement de jeunes joueurs, tu sais qu’ils vont vouloir faire bonne impression sur le directeur général et obtenir une chance l’an prochain»

Étant d’office devant le filet pour une 16e fois cette saison, Alex Auld a offert une bonne performance, arrêtant 29 des 32 tirs dirigés vers lui. Le gardien de 30 ans s’est lui-même dit heureux de ce qu’il a réussi à accomplir au cours de la rencontre et croit que la troupe au complet peut bâtir sur une expérience de la sorte.

«C’est dur de perdre comme ça, c’est sûr, mais il y a quelques éléments positifs. D’égaliser un match comme ça avec 10 secondes à faire, c’est énorme. Nous pouvons nous nourrir de ça et nous pouvons en retirer de la confiance pour les séries », a lancé Auld. «Je me suis senti très bien. Je voyais bien la rondelle et je bougeais bien – je les ai toutes vues sauf une.

Alex Auld n’était pas seul à disputer une première rencontre depuis quelque temps. Jaroslav Spacek aussi en était à ses premiers pas sur la glace. L’attaquant tchèque a d’ailleurs obtenu un petit coup de main de la part de ses coéquipiers.

«Il y a certains moments où certains gars ont allongé un peu leurs présences en deuxième période pour me laisser un peu plus de temps pour récupérer », a confessé Spacek qui a terminé la soirée avec 16 :15 de temps de jeu. «Je l’apprécie. Les gars ont essayé de me supporter et de m’aider et je n’ai pas fait trop d’erreurs alors c’est bien. »

Le défenseur n’a d’ailleurs pas pris beaucoup de temps à retrouver ses bonnes vieilles habitudes, bloquant trois tirs, un sommet dans la rencontre pour le Tricolore.


Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com


À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires d'après-match: Martin | Cammalleri | Gionta | Auld | Spacek
Sommaire
Le jeu des chiffres - 7 avril 2011
Faits saillants
Le grand retour
Mets ta face des séries