Ajoutez un «X»

mardi, 05.04.2011 / 23 h 15 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Ajoutez un \u00ABX\u00BB
MONTRÉAL – Lorsque la porte du vestiaire des Canadiens s’est ouverte aux médias après la rencontre de mardi, les journalistes ont pu y découvrir des joueurs souriant à pleines dents. Et pour cause!

Avec encore deux matchs à faire à la saison régulière, un «X» est maintenant accolé au nom de l’équipe au classement. Pour une quatrième saison de suite, les Canadiens sont invités à la grande danse du printemps. En fait, ils se sont eux-mêmes invités, aux dires mêmes des principaux intéressés.

Faits saillants Canadiens - Blackhawks
«Nous ne voulions pas rester assis demain soir à regarder les matchs», a lancé Scott Gomez, qui sait de quoi il parle lorsqu’il est question de séries éliminatoires, ayant déjà 133 matchs et deux coupes Stanley à son actif. «Je crois que toute la ville et nous-mêmes poussons un soupir de soulagement. C’est un honneur de faire partie des séries. Nous le sommes maintenant. Il reste encore deux autres matchs que nous voulons gagner.»

D’ailleurs, même s’ils sont assurés d’une place, les Canadiens pourront profiter des deux dernières rencontres du calendrier pour peaufiner certains aspects qui restent à peaufiner avant d’amorcer la deuxième saison.

«On se sent bien. On s’assure d’une place. Au début de la saison, la seule chose que tu veux faire, c’est de participer aux séries, de se rendre là », a confessé Cammalleri, l’auteur du premier but de la rencontre. «En même temps, nous sommes heureux avec certaines choses qu’on a faites au cours des derniers matchs, mais nous sommes conscients qu’il va falloir faire les choses de façon plus constante que ça en séries. Nous allons pouvoir utiliser les deux prochains matchs pour devenir meilleurs sur ces aspects. »

Pour le tireur d’élite des Canadiens, répéter le scénario de la saison dernière, où le Tricolore s’était qualifié au match 82 grâce à un point obtenu en prolongation, était hors de question.

«C’est une bonne chose de ne pas avoir à se soucier d’obtenir des points à Toronto la dernière soirée de la saison, puisque c’est le genre de situation dans laquelle tu ne veux pas te retrouver », a renchéri Cammalleri.

Tout comme ses coéquipiers, lorsque Carey Price a vu le tir de P.K. Subban battre le gardien des Blackhawks en prolongation, il s’est empressé de foncer sur la jeune recrue pour lui donner l’accolade.

«Nous étions tous les deux très contents et nous patinions très vite. Nous savions ce qui allait arriver alors j’y ai mis tout mon poids», a rigolé le gardien, qui a effectué 42 arrêts dans une rencontre digne du hockey de fin de saison. «Vous n’avez qu’à nous regarder et vous pouvez voir à quel point tout le monde est soulagé. C’est excitant de savoir que nous avons maintenant la chance de nous battre pour la coupe Stanley.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires d’après-match: Martin | Gionta | Price | Subban | Cammalleri | Gomez Sommaire
Faits saillants
Le jeu des chiffres - 5 avril 2011
Subban propulse le Tricolore en séries 
Tout à gagner
Carey Price remporte la coupe Molson