Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Le b.a.-ba

samedi, 26.03.2011 / 22 h 50 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le b.a.-ba
MONTRÉAL – «Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage» dit l’adage. Et bien, c’est exactement ce que comptent faire les joueurs du Tricolore au cours des prochains jours.

Malgré qu’il ait vu sa formation se buter tout à tour à Ryan Miller des Sabres, Tim Thomas des Bruins et Braden Holtby des Capitals, Jacques Martin n’est pas découragé pour autant.

«Marquer des buts, c’est le résultat d’un paquet de petites choses. Il ne fait aucun doute qu’il faut améliorer certains aspects », a mentionné l’entraîneur-chef Jacques Martin. «Il faut redoubler d’ardeur, avoir un meilleur support. À ce temps-ci de l’année, c’est un jeu de grinding, il n’y a pas beaucoup d’espace.  Ce n’est pas le temps pour les beaux jeux. Il faut être prêt à envoyer la rondelle derrière le défenseur adverse et avoir un homme en support qui est prêt à aller chercher cette rondelle-là.»

Faits saillants: Canadiens - Capitals
Le pilote des Canadiens a déjà une bonne base sur laquelle il peut travailler puisque les joueurs tout comme le personnel d’entraîneur savent très bien les éléments qu’ils doivent revoir et les raisons pour lesquelles ils ont eu du succès à d’autres moments cette saison.

«Pour être efficace, il faut se concentrer sur le processus et non sur le résultat. Pour l’instant, nous ne supportons pas la rondelle que ce soit dans les trois zones. Il faut travailler en unité de cinq. Nous avons du succès quand nos cinq gars sont dans l’image, près de la rondelle. Maintenant nous ne faisons pas ça», a renchéri Jacques Martin.

«Notre exécution n’a pas été très bonne, même pour des choses de bases. Nos passes n’étaient pas solides et directes sur la palette », a mentionné le franc-tireur Michael Cammalleri. «C’est peut-être des choses qu’on apprend à des enfants de 10 ans, mais si tu réussis une belle passe en sortie de zone, ça te permet de sortir. Les passes étaient beaucoup plus dans les patins, derrière les gars.»

Même si la production offensive n’est pas au rendez-vous, celui qui protège le but du Tricolore a bon espoir que sa troupe sera fin prête lorsque la grande danse du printemps s’amorcera.

«Nous sommes encore dans une position où notre destin est dans nos mains. Je pense que nous avons assez d’expérience pour ne pas glisser trop longtemps», a affirmé l’homme masqué, qui a connu une soirée fort occupée, enregistrant 31 arrêts. «Je ne changerai rien. Je vais continuer d’essayer de donner une chance à mon équipe de gagner. Soixante pour cent du temps, j’y arrive et on gagne alors c’est bon. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires d'après-match: Martin | Cammalleri | Gill | Gomez | Price
Le Tricolore encaisse un 3e revers de suite
Le jeu des chiffres - 26 mars 2011
Sommaire : Canadiens-Capitals
Faits saillants
Les partisans des Canadiens démontrent une fois de plus leur grande générosité