L'étau se resserre

mardi, 22.03.2011 / 22 h 50 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
MONTRÉAL – « Ce sera un match serré » avaient prévenu les joueurs des Canadiens. Et bien, ils avaient raison.

Avant la rencontre de mardi soir, les Canadiens et les Sabres avaient joué cinq rencontres, se soldant toutes par une différence d’un seul but, à l’exception de celle du 27 novembre, qui elle s’est terminée par un écart de deux buts.

Faits saillants Canadiens - Sabres
Lorsque les secondes se sont égrenées sur le cadran du Centre Bell mardi soir, personne n’était surpris de voir le peu de buts marqués dans la rencontre, à commencer par le gardien Carey Price.

«Nos deux équipes ont joué de façon solide défensivement. Ce soir, il n’y a pas eu beaucoup d’occasions de marquer de part et d’autre. Les deux équipes ont joué de façon conservatrice », a mentionné Price qui a accordé le seul but de la rencontre en deuxième période, le but d’assurance ayant été marqué dans un filet désert. «Nous savions que ça allait être serré, nous avons eu beaucoup de matchs d’un seul but d’écart. Ce soir, ça n’a pas été vraiment différent ».

À l’approche des séries de fin de saison, les joueurs des Canadiens tiennent à rappeler que de plus en plus de matchs se joueront dans un style plutôt défensif.

«Nous jouons de façon conservatrice et c’est comme ça que ça va être à partir de maintenant. Les jours où on joue de façon échevelée sont terminés. Les points sont importants pour toutes les équipes et il faut être meilleur dans ce genre de match », a mentionné le défenseur Hal Gill.

«Ça n’arrivera plus. C’est du hockey des séries maintenant et vous allez voir plus de matchs comme ce soir; des 1-0 ou 2-0 », a lancé pour sa part le capitaine Brian Gionta pour expliquer la différence entre les18 buts marqués lors des deux derniers matchs et les deux marqués dans la rencontre de mardi soir.

«La clé pour marquer des buts dans cette ligue avec des gardiens aussi bons, il faut foncer et aller dans les endroits plus durs. Nous n’avons pas sauté sur les deuxièmes et troisièmes chances. Ils ont fait un bon travail pour nous empêcher de les obtenir», a renchéri Gionta.

«On va mettre ce match-là derrière nous et dès demain, on va penser aux Bruins », a assuré Hal Gill, en guise de conclusion à la soirée.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires d'après-match: Martin | Gill | Gionta | Price
Le jeu des chiffres - 22 mars 2011
Sommaire : Canadiens-Sabres
Faits saillants
Le sabre entre les dents 
L’histoire s’écrit maintenant