On passe au prochain

vendredi, 18.03.2011 / 23 h 50 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


On passe au prochain
NEW YORK – Il y a une raison pour laquelle une saison comporte 82 matchs; certains matchs sont à oublier.

Après avoir encaissé un revers de 6 à 3 contre les Rangers de New York vendredi au Madison Square, les joueurs des Canadiens n’étaient pas à la recherche d’excuses :ni la fatigue, ni le fait que neuf vétérans manquent à l’appel n’ont été utilisées pour expliquer le revers.

« Nous avons accordé des buts et c’est n’était pas la fatigue; nous avons perdu notre concentration », a indiqué Brian Gionta.

Mais demain est un autre jour. Comme ils l’ont fait à maintes reprises au cours de la saison, les Canadiens sont déjà prêts à rebondir.

« C’est ce que nous avons besoin de faire. C’est le temps de l’année où il ne faut pas que tu laisses les choses se dégrader », a poursuivi Gionta. « Nous avons démontré du caractère lorsque c’était 5 à 1. Nous avons travaillé fort pour revenir, mais malheureusement lorsque tu te creuses un tel trou contre une aussi bonne équipe, c’est difficile de remonter la pente. »

Le prochain rendez-vous à l’agenda est le Wild du Minnesota dimanche au XCel Energy Center. Même si la rencontre n’est pas une de ces fameuses rencontres de quatre points comme celle de vendredi soir contre les Rangers, le Tricolore saura apporter des modifications. Aucun mach ne doit être pris à la légère, même si la formation montréalaise possède un coussin de neuf points sur les Hurricanes de la Caroline, qui occupent la neuvième place dans la Conférence de l’Est.

« Nous devons maintenant nous concentrer sur le prochain match au Minnesota », a poursuivi Wisniewski. « Il y a seulement trois ou quatre équipes dans toute la Ligue qui sont éliminés du portrait des séries, alors chaque match compte. »

L’entraîneur-chef des Canadiens Jacques Martin a livré le même message.

« L’important est de se regrouper », a expliqué le pilote du Tricolore. « Nous avons une grosse partie à disputer dimanche pour terminer ce voyage. Il faudra être prêt à compétionner. »


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


À VOIR ÉGALEMENT:
Sommaire
Faits saillants
Le jeu des chiffres - 18 mars 2011