Un secret bien gardé

samedi, 05.03.2011 / 22 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
TAMPA BAY – Généralement constant dans sa zone, Hal Gill l’est maintenant à l’offensive… ou presque.

Après avoir passé 100 matchs – et 427 jours – sans marquer un seul but, Hal Gill a seulement eu besoin de cinq minutes et demie pour trouver le fond du filet pour une deuxième fois en autant de matchs en Floride.

Faits saillants Canadiens - Lightning
«Je suis un secret offensif très bien gardé », a rigolé Gill, visiblement heureux de pouvoir donner un petit coup de main à l’offensive. «Sérieusement, ça fait du bien de contribuer. Parfois tu es chanceux quand tu tires vers le but en espérant que ça rentre. C’est toujours plaisant de marquer. J’aimerais faire ça plus souvent, mais disons que mon travail est tout autre. »

Avec 23 :50 de temps de jeu, trois tirs bloqués, une mise en échec et un différentiel de +-1, Hal Gill a tout à fait raison lorsqu’il mentionne être plus à l’aise en zone défensive. Toutefois, sa contribution à l’avant est très appréciée de tous, en particulier de ses coéquipiers, qui savent à quel point chaque but peut être important dans cette course aux séries.

«C’est bien de voir un gars comme Hal élever son jeu d’un cran et contribuer offensivement », a lancé Max Pacioretty, qui a marqué les troisième et quatrième buts du Tricolore dans le duel. «Surtout quand on joue contre une équipe qui on est tellement près au classement comme Tampa, tu sais que tu as seulement à envoyer des rondelles au filet, mettre des gars pour cacher la vue du gardien et sauter sur les rebonds. C’est pour ça qu’on a connu du succès cette semaine. »

«J’ai bien cru voir Bobby Orr sur la glace pendant une seconde», a blagué Jacques Martin, au sujet du travail de son défenseur. «Il envoie des rondelles au filet et nous avons fait une bonne présence devant le gardien, ce qui a fait une grosse différence. »

«Les vétérans de l’équipe ont fait un bon travail cette semaine, surtout après le match contre Atlanta », a poursuivi le pilote des Canadiens. « Nous avons gagné le match, mais nous n’étions pas contents avec la façon que nous y étions arrivés. On a vu une grosse amélioration dans notre éthique de travail. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Sommaire: Canadiens-Lightning
Faits saillants
Le jeu des chiffres