Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Un vent de jeunesse

mardi, 15.02.2011 / 11 h 53 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
MONTRÉAL -- Un vent de jeunesse continue de souffler chez les Canadiens en provenance de Hamilton.

Avec le rappel du défenseur Brendon Nash mardi matin, l’entraîneur-chef des Canadiens Jacques Martin compte maintenant dans sa formation cinq joueurs des Bulldogs et ils ne sont pas là pour jouer un rôle de spectateur.

David Desharnais a amassé six points à ses trois derniers matchs, Max Pacioretty a récolté 11 points lors de ses 10 dernières rencontres, Yannick Weber prend plus de plus de place à la ligne bleue, Ryan White sait apporter une présence physique. Et c’est sans compter P.K. Subban qui a fait le saut avec le grand club dès le début de la saison.

« Ils ont un bon programme et un bon personnel d’entraîneurs à Hamilton », a expliqué Weber. « C’est bon pour nous, les jeunes, mais c’est aussi bon pour l’organisation. Pacioretty est en feu depuis qu’il a été rappelé et David fait le travail depuis qu’il a finalement eu sa chance. Et il reste encore de bons jeunes joueurs chez les Bulldogs comme Ben Maxwell qui n’a pas encore été rappelé cette saison. »

Tandis que Nash pourrait subir son baptême de feu dès ce mardi si Jaroslav Spacek n’est pas en mesure d’affronter son ancienne équipe, son ancien coéquipier chez les Bulldogs, Max Pacioretty n’est pas inquiet que le jeune défenseur pourra faire le travail s’il est lancé dans la mêlée.

« Brendon a de bonnes mains et il est habile avec son bâton. Il est très bon en avantage numérique. Il est bon pour relancer l’attaque. Je crois qu’il va être capable de faire ici ce qu’il a fait là-bas », a affirmé Pacioretty. « Jouer à ce niveau à ce stade-ci de la saison nous rend tous de meilleurs joueurs pour évoluer dans la LNH. »

Alors que la course aux séries a pris véritablement son envol, la tâche ne sera pas nécessairement mince pour Nash, mais il y a un début à tout.

« Ce n’est pas facile à ce moment-ci de l’année et ce ne l’était pas aussi lors de mon premier rappel en novembre. Tu veux avoir un impact », a indiqué Desharnais. « La partie difficile n’est pas d’être ici, c’est d’y rester. Récolter des points, c’est important, mais ce n’est pas la seule chose. Je veux remporter des mises en jeu, ne pas être sur la glace lorsqu’on se fait marquer un but, être bon défensivement. Tu ne veux pas seulement avoir un impact lors d’un match, mais sur une longue période. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


À VOIR ÉGALEMENT:
Face à face : Canadiens-Sabres
Caméra en direct du Stade McMahon
Le Tricolore rappelle Brendon Nash
Les Canadiens cette semaine - 14 fév. 2011 
Le chemin du retour