Tourne la page

jeudi, 10.02.2011 / 12 h 50 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Tourne la page
MONTRÉAL – Le refrain de la famille Simard était sur toutes les lèvres ce matin chez les Canadiens.

Après avoir disputé un « match de hockey » des plus rocambolesques la veille, qui n’avait pas toujours les allures d’un match de hockey, le Tricolore avait un mot d’ordre : tourner la page. Même si l’affrontement Canadiens-Bruins de mercredi a fait couler beaucoup d’encre, l’objectif est maintenant de se concentrer sur les Islanders qui sont de passage au Centre Bell dès ce soir.

Les commentaires de Pouliot, Pyatt et Martin
« Je ne crois pas que c’est difficile de tourner la page », a indiqué Jacques Martin, qui a confirmé qu’Alex Auld sera devant le filet pour affontrer les Islanders. « Vous apprenez beaucoup d’une rencontre comme celle d’hier. C’est simplement une accumulation de la rivalité qui s’est forgée entre les deux équipes au fil des ans. Tu regardes les bonnes choses que nous avons faites hier soir et les mauvaises choses et tu essaies de voir où tu peux t’améliorer. Notre attention est sur les Islanders. »

Ayant jeté les gants contre David Krecji et lui avoir servi une correction, Benoit Pouliot était également prêt à tourner la page.

« Hier, c’était exagéré », a expliqué Benoit Pouliot qui a assommé David Krejci d’un seul coup de poing. « Il faut que tu respectes ton adversaire. C’est plate ce qui est arrivé à Spacek et Pyatt. Il faut tourner la page, car nous affrontons les Islanders ce soir, mais c’est certain que l’on ne l’oubliera pas et qu’il va se passer quelque chose au prochain match. »

Après une telle rencontre, les liens se sont resserrés davantage.

« Ce n’est pas notre style de match, mais nous n’allons pas reculer », a indiqué Tom Pyatt, qui en a été quitte pour sept points de suture suite à son altercation avec Gregory Campbell. « Nous n’avons pas à jouer ce genre de match. Nous devons utiliser notre vitesse et notre talent pour remporter des matchs. Nous n’allons pas être une équipe qui se bat avec tout le monde. »

Ceux qui pensent que les Canadiens vont livrer suffisamment de combats pour remplir une carte de boxe contre les Islanders risquent d’être déçus.

« Nous avons beaucoup de gars qui peuvent se battre et des attaquants qui peuvent patiner », a indiqué Roman Hamrlik, qui a également dû faire quelques pas de danse avec Shawn Thornton. « Ce n’est pas à propos de la bataille, c’est à propos de gagner des matchs. Hier soir, nous aurions préféré obtenir les deux points. C’est le temps pour nous de jouer du hockey de séries et gagner des matchs. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires du jour de match: Martin | Pouliot | Pyatt
Face à face : Canadiens-Islanders
Le combat Price-Thomas
Ryan White rappelé des Bulldogs
À en perdre la tête