Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Le retour du guerrier

vendredi, 21.01.2011 / 13 h 26 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le retour du guerrier
OTTAWA – Il est peut-être tombé, mais il ne s’est pas laissé abattre.

Après avoir connu un solide camp d’entraînement, Ryan White n’avait pu éviter le couperet lorsque les Canadiens ont finalisé leur formation au début octobre. Devant retourner avec son petit bonheur à Hamilton, l’attaquant n’a pas eu la chance de se faire valoir rapidement, subissant une blessure au genou.

« Ce fut difficile », a admis l’attaquant originaire de Brandon. « J’ai beaucoup de respect pour les joueurs qui doivent traverser cela durant une saison. C’était la première fois que j’étais blessé de cette façon et c’était difficile de regarder les autres et ne pas jouer. C’était difficile mentalement, mais je suis passé au travers et je suis maintenant rétabli à 100%. »

Puis, certains joueurs sont tombés au combat avec le grand club, mais le fougueux attaquant n’a pas reçu l’appel tant attendu, voyant Max Pacioretty, David Desharnais puis Andreas Engqvist obtenir le signal en provenance du 514.

« Un camp d’entraînement est un camp d’entraînement », a poursuivi White qui avait récolté trois points en cinq matchs préparatoires en plus de présenter un différentiel de +4. « C’est ce que tu fais ici dans la saison qui obtient les résultats et te permet d’être rappelé. Tous les gars qui ont été rappelés avant moi méritaient de l’être et ils jouent tous bien. Je suis heureux d’être toujours dans le paysage et ça fait du bien d’être de retour avec le grand club.

Mais, le voilà maintenant de retour avec les Canadiens et il cachait difficilement son sourire lorsqu’il a rencontré les médias.

« Je ne pourrais pas être plus heureux », a renchéri le numéro 53. « Ce fut une saison un peu éprouvante pour moi cette saison, mais je suis satisfait où j’en suis maintenant et je vais simplement essayer d’aider cette équipe à gagner et de contribuer où je peux. »

Et ses coéquipiers l’ont accueilli à bras ouverts.

« J’ai lu quelques articles hier et c’est très bien, surtout venant de vos coéquipiers et de vos pairs », a expliqué White. « C’est toujours très touchant. »

Bien qu’il ne devrait statuer sur son sort qu’avant la rencontre, Jacques Martin sait exactement ce que Ryan White lui offrira.

« Ryan jouait très bien à Hamilton », a indiqué l’entraîneur-chef des Canadiens. « Il est un bon joueur intelligent. Il apporte une présence physique supplémentaire et il se débrouille très bien en désavantage numérique. »


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
La famille Pyatt
Face à face : Canadiens-Sénateurs
Du renfort de la Suède
Le Tricolore rappelle Ryan White 
Le Tricolore rappelle Andreas Engqvist