Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Dans le calepin – 20 janvier 2011

jeudi, 20.01.2011 / 13 h 42 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin \u2013 20 janvier 2011
MONTRÉAL – Dans le calepin aujourd’hui : Cammalleri sur la liste de réserve, Montréal et les Bulldogs et les dangers d’aller devant le filet.

Le boulet de canon : Max Pacioretty était de retour à l’entraînement jeudi, lui qui sera du voyage à Ottawa, mais dont l’état sera réévalué quotidiennement. L’attaquant de 22 ans a visiblement eu plus de peur que de mal, après avoir quitté le HSBC Arena en ambulance, mardi dernier.

«Les gars sont de plus en plus forts, de plus en plus gros et la technologie est là aussi. Au final, les tirs sont de plus en plus solides. Des rondelles sont envoyées à plus de 100 milles à l’heure », a mentionné le défenseur James Wisniewski, qui a atteint son coéquipier avec un tir foudroyant. «C’est pour ça que de plus en plus de gars ont des protections sur les patins et un peu partout. Ça fait partie du travail de sacrifier son corps pour l’équipe.»

Se retrouvant souvent devant le filet adverse pour bloquer la vue du gardien et pour faire dévier des rondelles, Mathieu Darche a connu sa part de tirs qui font mal.

«Il ne faut pas y penser. C’est au moment où on y pense qu’on se tasse, qu’on se tourne sur le côté et qu’on s’expose », explique Darche. « J’en ai déjà reçu une dans le visage et je peux vous dire que je faisais Bambi sur la glace. Mais le match d’après, il ne faut pas y penser. »

Durée indéterminée: Blessé également lors du match de mardi soir à Buffalo, Michael Cammalleri a été placé sur la liste de réserve, ce qui veut dire qu’il ratera au minimum sept jours d’activité.

La malchance frappe
«C’est dommage. J’étais vraiment content de revenir au jeu après avoir été malade. Il faut encore faire des tests pour savoir exactement ce que j’ai, alors je ne sais pas exactement ce que ça représente en termes de durée», a mentionné le tireur d’élite du Tricolore, avant d’ajouter qu’il avait déjà vécu une blessure du genre. «J’ai eu une dislocation de l’épaule à ma première année au Michigan. Je crois que c’était en 2001. Je me sens vieux juste d’y penser…»

Bulldogs de Montréal: Avec la quantité de blessures qui affectent l’équipe cette année et à la lumière des derniers rappels, les Canadiens de Montréal se transforment de plus en plus en Bulldogs de Montréal. Au total cinq joueurs présentement dans la formation ont amorcé leur saison à Hamilton, soit David Desharnais, Max Pacioretty, Yannick Weber et les deux derniers, Andreas Engqvist et Ryan White.

«Ryan White est un des gars qui a le plus de caractère que j’ai vu depuis que je joue au hockey. C’est un guerrier qui n’a jamais peur et qui ne recule jamais devant rien. C’est un bon gars et un bon coéquipier et je suis content qu’il vienne nous rejoindre», a avoué David Desharnais qui a également laissé savoir son impression de Andreas Engqvist. «Engqvist est un bon attaquant. C’est un gros gars avec beaucoup de talent et il joue très bien en désavantage numérique. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Les blessures à Cammalleri et Pacioretty
Le Tricolore rappelle Ryan White
Le Tricolore rappelle Andreas Engqvist 
Rapport des Bulldogs
Le Tricolore à court de munition