Rapport des Bulldogs - 19 janvier 2011

mercredi, 19.01.2011 / 10 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Rapport des Bulldogs - 19 janvier 2011
MONTRÉAL – Être invité au match des étoiles, même après avoir raté un mois d’activité? C’est possible, il suffit de penser au gardien des Bulldogs de Hamilton, Curtis Sanford.


Après avoir raté au complet le mois d’octobre en raison d’une fracture du larynx, le gardien de 31 ans est revenu de belle façon, affichant une constance exceptionnelle depuis son retour, le 2 novembre.

En effet, le vétéran domine l’AHL avec une moyenne de buts alloués de 1,67. Il se retrouve également au sommet pour le pourcentage d’efficacité, avec  0,941.

Ces chiffres plus qu’intéressants lui ont valu, tout comme deux autres joueurs des Bulldogs, Max Pacioretty et David Desharnais, une invitation au Match des Étoiles 2011 de l’AHL. Alors que ces deux derniers ne seront probablement pas de la fête, évoluant avec les Canadiens, Sanford pour sa part, devrait être à Hershey, les 30 et 31 janvier prochains.

Même s’il s’agit là d’un honneur, rien ne surprend dans cette nomination. L’an dernier, Sanford avait vu son coéquipier Cédrick Desjardins, qui évolue aujourd’hui avec les Admirals de Norfolk, recevoir une invitation pour le Match des Étoiles 2010. Jouant les seconds violons à ce moment-là, Sanford avait dû se résigner à se reposer. Toutefois, le gardien avait fini par disputer 41 matchs, terminant la saison au troisième rang des gardiens de l’AHL pour la moyenne de buts alloués, derrière seulement Desjardins et Jonathan Bernier, qui évolue maintenant avec les Kings dans la LNH.

Non seulement Sanford pourra-t-il ajouter une nouvelle mention à son CV, mais dernièrement, il a même écrit une page d’histoire dans le livre des Bulldogs. Le 14 janvier 2011, il a participé à un jeu blanc pas ordinaire. Dans le match opposant Hamilton et Syracuse, les deux gardiens ont été parfaits durant les 60 minutes réglementaires, tout comme lors de la prolongation.

Il s’agissait de la première fois à domicile dans l’histoire des Bulldogs qu’un match se rende en tirs de barrage sans qu’un seul but n’ait été marqué. Même si les deux gardiens ont ajouté un jeu blanc à leur fiche, un seul est ressorti avec la victoire. Sanford a finalement vu son coéquipier Alexander Avtsin marquer en tirs de barrage, lui permettant de savourer un peu plus sa performance.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Quand la malchance frappe
Résumé du match : Canadiens-Sabres
Bonne fête Capitaine!
Les Canadiens de Montréal et la Fondation Molson annoncent un investissement majeur