Un rêve accompli

lundi, 17.01.2011 / 23 h 20 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Un r\u00EAve accompli
MONTRÉAL – P.K. Subban a réalisé un rêve lundi… en plus d’arracher deux points aux mains des Flames.

Ayant célébré de façon plutôt flamboyante son but en prolongation, P.K. Subban a avoué que la modération aura probablement meilleur goût lors de son prochain but, mais ne minimise pas l’impact de celui qu’il vient juste de marquer.

Subban marque en prolongation
«Je crois que cette célébration va enlever un peu l’accent qu’il faut mettre sur le but. Pour être honnête, j’étais vraiment excité de marquer ce but », a expliqué Subban, qui marquait ainsi son quatrième but de la campagne 2010-2011.

«En regardant en arrière je me disais "est-ce que j’ai vraiment besoin de célébrer autant ?" Comme je le disais, j’étais excité et personne dans l’autre équipe ne s’est offusqué. Gomez m’a fait une superbe passe – c’est sa spécialité – et Gio est foncé au filet. Je crois que le gardien trichait un peu et j’ai vu un trou du côté court et j’ai tiré le plus fort possible. Et elle est rentrée.»

N’hésitant pas à afficher toute sa fougue et son énergie sur la glace, Subban a disputé une rencontre qui restera gravée dans sa mémoire. Avec une récolte d’un but et une passe, le défenseur recrue a passé plus de 27 minutes sur la patinoire, plus que quiconque dans la rencontre. Il s’agissait d’ailleurs de son plus long temps de jeu, surpassé seulement par un match des séries éliminatoires 2009-2010, alors qu’il avait joué plus de 29 minutes.

«C’est un bon sentiment. On dirait toujours qu’il y a quelque chose; même si je fais quelque chose très bien, il y a toujours des choses à apprendre. J’aurais aimé seulement lever mon bâton dans les airs », a avoué P.K., mentionnant du même souffle que de marquer ce but a toute une signification à ses yeux.

«C’est quelque chose dont je rêve depuis que je suis tout petit – marquer un but en prolongation pour mon équipe favorite. C’est très spécial et je suis sûr que lorsque je vais téléphoner à mon père, il sera très heureux. C’est un bon moment pour moi et je suis content qu’on ait eu les deux points. »

Ayant obtenu une mention d’aide sur le but gagnant, le défenseur format géant Hal Gill aurait bien pu obtenir une seconde mention d’aide, pour son implication globale.

«Je dois à Hal Gill beaucoup de crédit parce qu’après qu’ils soient revenus de l’arrière, j’étais fâché parce que j’avais l’impression que c’était de ma faute. Et puis je suis sauté sur la glace trop vite et nous avons été pénalisés. Il est venu me voir et s’il ne l’avait pas fait, j’aurais peut-être fait d’autres erreurs », a laissé savoir Subban au sujet de son partenaire à la ligne bleue. «Il m’a aidé à garder ma concentration et m’a gardé dans la partie. Il m’a dit de tout oublier. Que si je voulais être dans le match, c’était le moment et qu’il fallait travailler dur. Il a fait beaucoup de bons jeux. Parfois je crois que les gens passent trop vite par-dessus les bonnes choses qu’il fait en désavantage numérique et à forces égales, mais c’est important pour l’équipe et je crois qu’il ne reçoit pas assez de crédit pour ça. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


SEE ALSO
Commentaires d'après-match: Martin | Auld | Subban | Cammalleri | Gill
Subban tranche en prolongation
Le jeu des chiffres - 17 jan. 2011 
Les Canadiens de Montréal et la Fondation Molson annoncent un investissement majeur