Subban tranche en prolongation

lundi, 17.01.2011 / 22 h 34 / Canadiens de Montréal - Résumé
Presse canadienne
X
Partagez avec vos amis


Subban tranche en prolongation
MONTRÉAL (PC) - Le Tricolore a failli se faire jouer un bien vilain tour par les Flames de Calgary. Après avoir pris une confortable avance de 4-0, l'équipe de Jacques Martin a eu besoin d'un but en prolongation pour finalement l'emporter 5-4.

C'est P.K. Subban, sur des passes de Scott Gomez et Hall Gill, qui a permis au Tricolore de sauver la face avec un but à 1:06 de la période de prolongation.

Faits saillants Canadiens - Flames
Le gardien Alex Auld se souviendra longtemps de son premier départ dans l'uniforme du Canadien au Centre Bell. Après avoir blanchi les Flames pendant une période et demie, il a concédé quatre buts sans réplique, dont deux en l'espace de 1:19 au début de la troisième période, avant de céder sa place à Carey Price.

Bien mince consolation pour lui, son vis-à-vis, Miikka Kiprusoff, a lui aussi été chassé du match après avoir concédé quatre buts sur 17 tirs au Canadien.

Michael Cammalleri a animé l'attaque avec son 13e but de la saison et une passe. Lars Eller (3e), Andrei Kostitsyn (12e) et Jeff Halpern (7e) ont aussi marqué.

Rene Bourque, Jay Bouwmeester, Ales Kotalik et Alex Tanguay ont répliqué pour les Flames.

Le Canadien a donc entrepris sa séquence de quatre matchs en six jours de façon peu convaincante.

L'équipe a quitté Montréal immédiatement après le match en direction de Buffalo, où il affrontera les Sabres mardi soir.

L'équipe disputera ensuite deux autres matchs d'affilée à compter de vendredi, à Ottawa contre les Sénateurs. Le lendemain, il accueillera Saku Koivu, Maxim Lapierre et leurs coéquipiers des Ducks d'Anaheim au Centre Bell.

Opportunisme

Le Canadien s'est montré opportuniste à la première période.

Eller, oublié à l'embouchure du filet, a d'abord complété les efforts de Cammarelli et Tomas Plekanec à 4:27. Il a enfilé son 3e de la saison en déjouant Kiprusoff en tombant sur la patinoire.

Cammalleri a ensuite pris les Flames en défaut en sortant du banc des pénalités, lorsqu'il a profité d'une passe précise de Jeff Halpern pour filer seul devant Kiprusoff. Son tir vif des poignets a battu le gardien finlandais au-dessus de la mitaine.

Les Flames se sont aussi montrés menaçants à quelques reprises mais ils ont été incapables de capitaliser malgré plusieurs bévues défensives du Canadien.

Auld s'est distingué, notamment devant Iginla parvenu seul devant lui en début de rencontre. Il a aussi reçu l'aide de ses poteaux, comme lorsque le puissant tir de Curtis Glencross a percuté la tige à sa droite.

Revirement de situation

Kostitsyn, qui a mis fin à sa léthargie de neuf matchs sans but samedi contre les Rangers de New York, a procuré une avance de 3-0 à 3:14 de la période médiane. Le Bélarusse a trompé Kiprussoff du côté rapproché avec un tir des poignets lors d'une descente à trois contre deux.

Pour inscrire son but à 6:34, Halpern a fait preuve d'une grande patience. Il a laissé le défenseur Adam Pardy se compromettre avant de marquer sur un tir dévié.

Les Flames ont toutefois renversé la vapeur en deuxième moitié de période. Bourque s'est emparé du retour du tir de Olli Jokinen pour surprendre Auld à 13:26.

Bouwmeester a ensuite décoché un tir de la ligne bleue qui a fait mouche. Sur le jeu, Iginla a ennuyé Auld en faisant écran devant lui.

Les Flames ont poursuivi sur cette belle lancée en troisième. Kotalik a marqué sur un tir frappé sur réception du à 1:37 et Tanguay, laissé sans surveillance devant Auld, s'est emparé d'un retour de Iginla.

Le virus de la grippe a fait une nouvelle victime dans le camp du Canadien alors que Benoit Pouliot a été obligé de déclarer forfait. Il a été remplacé par Tom Pyatt dans la formation.

Le défenseur James Wisniewski, lui aussi ennuyé par le virus, a quant à lui pris part au match.



À VOIR ÉGALEMENT:
Un rêve accompli
Sommaire
Commentaires d'après-match: Martin | Auld | Subban | Cammalleri | Gill
Le jeu des chiffres - 17 jan. 2011
Votez pour le jeu de la semaine
Un petit tête-à-tête