Dans le calepin – 13 janvier 2011

jeudi, 13.01.2011 / 12 h 59 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin \u2013 13 janvier 2011
BROSSARD – Dans le calepin aujourd’hui : l’équipe au repos, éviter la prison et une seule fois, c’est assez.

Une bonne dose de repos : Après la rencontre plus difficile de mercredi contre les Penguins, l’entraîneur des Canadiens a rapidement mis derrière la rencontre et pris une perspective plus globale en décidant de donner congé d’entraînement à ses joueurs jeudi.

«On a joué beaucoup de matchs dernièrement. On vient de jouer deux matchs en deux jours et la semaine prochaine, ce sera la même chose », a constaté l’attaquant Mathieu Darche après la rencontre d’équipe matinale. «Le repos est souvent quelque chose de sous-estimé. Des fois on pense qu’un congé, c’est toujours un cadeau. Mais ce n’est pas ça. C’est important de se reposer maintenant pour en bénéficier plus tard.»

Première prise : Après avoir accordé le premier but à l’adversaire au cours de leurs six deniers matchs, les Canadiens ont prouvé mercredi soir que de jouer à rattraper l’adversaire est une façon difficile de gagner des matchs de hockey. Malgré une avance de 2 à 1 en deuxième période, le Tricolore n’a pas été capable de freiner les Penguins, ne se laissant aucune autre option que de penser au match de samedi prochain pour ne pas répéter l’expérience.

«C’est surtout de ça que nous avons discuté aujourd’hui. Il y a beaucoup de blessures dans nos rangs présentement. Ce n’est pas facile et nous essayons toujours de nouvelles combinaisons pour voir ce qui marche », a admis Tomas Plekanec, qui a ouvert la marque pour les Canadiens contre Pittsburgh avec son 13e de la saison.

«Les Rangers s’en viennent samedi et ça va être un gros match qu’on se doit de gagner. Ça va être une situation similaire à celle de notre deuxième match contre Pittsburgh, mais nous voulons évidemment nous assurer qu’on n’arrive pas au même résultat. »

D’une étincelante propreté : La discipline a été au cœur des discussions chez les Canadiens dans leur rencontre d’équipe de jeudi matin. Après avoir accordé quatre buts de suite à court d’un homme aux Penguins, il est clair que le Tricolore voudra se tenir loin du banc des pénalités lorsque les Rangers s’amèneront en ville.

«Toutes ces pénalités, c’est un gros problème pour nous cette saison. C’est dur de revenir de l’arrière et de gagner le match quand une équipe contre quatre fois en avantage numérique contre toi. C’est une chose de prendre une bonne pénalité, mais hier, il y en a eu beaucoup qui n’étaient pas nécessaires et on ne peut pas continuer comme ça », a expliqué Roman Hamrlik, qui a joué plus de 22 minutes contre les Penguins.

«Nous devons nous concentrer et connaître de meilleurs départs en tant que groupe. Nous devons nous préparer mentalement et jouer ardemment pour les 5 ou 10 premières minutes du match, à chaque fois. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Mon premier match: David Desharnais
Le Tricolore défait par les Penguins
Ça commence par un 
Échos du junior - 12 janv. 2011