Une autre remontée

mardi, 11.01.2011 / 21 h 45 / Canadiens de Montréal - Résumé
Presse canadienne
X
Partagez avec vos amis


Une autre remont\u00E9e
NEW YORK  (PC) -- Benoit Pouliot n'a pas été repêché au premier tour pour rien. C'est parce qu'il a certaines qualités, après tout. Dont un tir solide et précis.

Pouliot, un choix de premier tour du Wild du Minnesota en 2005 avant que le Canadien ne l'obtienne en échange de Guillaume Latendresse, a enfilé le but vainqueur d'un tir précis le long de la bande, mardi, pour procurer un gain de 2-1 au Tricolore face aux Rangers de New York.

Faits saillants Canadiens - Rangers
Le but de Pouliot, son neuvième de la saison et son deuxième à ses trois plus récentes sorties, est survenu en troisième, après que Jaroslav Spacek eut égalé à 1-1 en deuxième. Le défenseur tchèque en était à son deuxième filet de la campagne.

Brandon Dubinsky, son 17e, a été le seul joueur des Rangers à déjouer Alex Auld, en première période. Auteur de 25 arrêts, mardi, le réserviste de Carey Price a abaissé sa moyenne à 1,74. Il a maintenant une fiche de 3-2 en cinq départs cette saison.

Henrik Lundqvist a affronté 38 tirs, dont 13 en troisième, alors que le Canadien a mis toute la gomme. Les Rangers ont été tenus à six lancers lors de l'engagement ultime.

La victoire a permis au Canadien de se maintenir à deux points des Bruins et du premier rang dans la section nord-est. Boston a disputé un match de plus.

Les hommes de Jacques Martin ont par ailleurs rejoint les Thrashers au septième rang dans l'Association Est avec 51 points, mais ils ont deux matchs de plus à disputer qu'Atlanta.

Le Tricolore se retrouve aussi à deux points du sixième rang de la conférence, détenu par les Rangers. New York a disputé un match de plus.

Outre Michael Cammalleri, malade, Alexandre Picard a été retranché de la formation.

Le Canadien et les Rangers s'affronteront de nouveau, samedi, au Centre Bell cette fois. Entre-temps, le Tricolore recevra les Penguins de Pittsburgh, mercredi.

Les Rangers d'abord

Le seul but du premier engagement a été celui de Dubinsky, à 4:15.

Matt Gilroy, depuis sa propre zone, a alors dirigé une longue passe par la bande à Dubinsky en zone centrale. Ce dernier a filé à toute vitesse dans la zone du Canadien, ce qui lui a permis de coutourner Hal Gill avant de battre Auld. Gill a plongé et tenté en vain de harponner la rondelle alors que Dubinsky coupait vers l'intérieur derrière lui.

Spacek a égalé le score à 18:49 de la deuxième à la suite d'un bel effort individuel. Il a habilement contourné un joueur des Rangers qui s'était jeté devant lui, pour ensuite se retrouver dans le cercle de mise en jeu et tirer vers Lundqvist pendant que le gardien avait la vue obstruée par Mathieu Darche.

Quelques minutes plus tôt, Chris Drury avait vu son tir frapper le poteau lors d'une attaque à deux contre un des Rangers.

Martin a remanié certains de ses trios en début de période médiane, plaçant David Desharnais au centre de Lars Eller et Andrei Kostitsyn et Tomas Plekanec, entre Darche et Pouliot. Le trio du Tchèque a bien fait, produisant notamment une attaque à deux contre un en plus du filet de Spacek.

Plekanec et Pouliot ont alors foncé à deux dans l'enclave, mais Pouliot n'a pu profiter du relais de son joueur de centre, s'étant retrouvé sur son revers au moment de se présenter devant Lundqvist.

Pouliot s'est toutefois repris à 6:03 de la troisième.

En fin de présence, il a profité d'une remise de James Wisniewski à l'entrée de la zone des Rangers pour se rendre profondément à l'aile, en longeant la bande. Comme il l'a fait à plusieurs reprises cette saison, le Franco-Ontarien a fait mouche malgré un angle restreint, en décochant un tir depuis la limite extérieure du cercle de mise en jeu. Cette fois, il a trouvé la mince ouverture au-dessus de l'épaule droite de Lundqvist.



À VOIR ÉGALEMENT:
Sommaire : Canadiens-Rangers
Le jeu des chiffres - 11 janvier 2011
Price invité au Match des étoiles 
Rentrée new-yorkaise