Magazine Canadiens

Le dernier mot : Owen Wilson

lundi, 10.01.2011 / 9 h 46 / Canadiens de Montréal - Magazine CANADIENS
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le dernier mot : Owen Wilson
L’acteur Owen Wilson a presque tout vu au cours de sa carrière à Hollywood. Drôle au possible, il est un des plus grands comédiens sur la planète. On se rappellera longtemps de l’artiste texan pour ses rôles dans les films Garçons sans honneur et Zoolander. Son attitude pince-sans-rire et son charme du Sud rapportent gros aux guichets et ont fait de lui une des stars les plus profitables du cinéma. Quand Wilson s’est arrêté au Centre Bell plus tôt cette année pour assister à un match, nous ne pouvions pas le laisser passer par Montréal sans découvrir son attachement au hockey et ses projets à venir pour le grand écran.

Où ta passion pour le hockey est-elle née ?
OWEN WILSON : Je me suis beaucoup intéressé au hockey quand les Stars sont arrivés à Dallas, mais tout a démarré en 1980 quand les Américains ont remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques. Je crois que tout le monde aux États-Unis s’est intéressé au hockey à partir de ce moment. Au fil des années, j’ai pu rencontrer quelques joueurs et assister à des matchs.

As-tu pratiqué le hockey plus jeune? Vous jouiez tous au football dans ton enfance, mais comment les frères Wilson se seraient débrouillés ensemble sur une patinoire ?

OW : Nous sommes du Texas, alors il n’y avait pas beaucoup de hockey chez les Wilson. Mon père vient du Massachussetts, alors il a joué quand il était enfant, mais nous étions plus friands de football que de hockey.

Owen et Youppi!
Quel sport suis-tu le plus? Quelle est ton équipe favorite?
OW : J’ai toujours été un grand partisan des Cowboys – Je ne sais pas ce qui se passe  avec eux cette saison. Ils semblent vraiment piquer du nez. J’espère qu’ils pourront se remettre en bonne direction bientôt. Je suis aussi un grand partisan de Brett Favre alors j’ai beaucoup aimé Green Bay et je suis les Vikings maintenant.

Tu es né à Dallas, tu vis maintenant en Californie, est-ce que tu as une équipe favorite dans la LNH? On croit que le bleu, blanc et rouge te vont très bien…
OW : Disons que ce soir, mon équipe favorite est les Canadiens. (rires)

Tu as été aperçu dans plusieurs arénas de la LNH. À quelle fréquence assistes-tu aux rencontres ?
OW : C’est un sport palpitant à suivre à la télévision, mais c’est seulement quand on voit l’action se dérouler en personne qu’on réalise vraiment la beauté et la vitesse de ce sport. J’ai assisté à quelques matchs des Canucks alors qu’on tournait à Vancouver il y a quelques mois et je suis aussi allé voir les Kings.

Qui est ton joueur favori dans la Ligue ?
OW : Je sais qu’il vient d’annoncer sa retraite, mais j’ai toujours aimé Chris Chelios. Il vivait à Malibu, près de chez moi alors j’ai appris à le connaître et je suis allé quelques fois le voir jouer à Atlanta.

Vince Vaughn ne cache pas son amour pour les Blackhawks. Est-ce qu’il a tenté de te recruter dans le fan club de Chicago ? Est-ce qu’il est irritant depuis qu’ils ont gagné la coupe ?
OW :
Vince est un « fan fini » des Blackhawks et c’était intéressant de les voir se rendre jusqu’au bout au printemps dernier. Il était certainement très fier de cela, mais je crois surtout que cette victoire était importante pour tout le monde de Chicago.

Il y a déjà quelques années que Vince et toi avez tourné Garçons sans honneur – combien de fois des gens sont venus te voir depuis ce film pour te raconter comment ils ont massacré un mariage?
OW :
J’ai entendu quelques-unes de ces histoires ainsi que des témoignages de couples qui ont été victimes d’un tel sabotage. J’ai surtout reçu des invitations à imposer ma présence à leur mariage.

Quels acteurs te font vraiment rire ?
OW :
Vince est de loin le gars le plus drôle que je connaisse. Il arrive certainement à me faire rire. Ben Stiller est un autre gars que je trouve absolument hilarant.

Nous avons perdu le compte, mais tu dois avoir fait au moins 10 films avec Ben Stiller. Vous ne seriez pas des frères jumeaux séparés à la naissance ?
OW :
(Rires) C’est vrai qu’on a beaucoup tourné ensemble. On s’alimente l’un et l’autre sur le plateau et on a beaucoup de plaisir à sortir une blague pour faire rire l’autre. Si j’ai une idée et que ça fait rire Ben, je sais que ça va fonctionner.

En parlant de Ben, vous travaillez sur Zoolander 2 qui devrait être en salles à l’été 2012. À quel point as-tu hâte de pouvoir rejouer le personnage de Hansel McDonald ?
OW :
  Zoolander a été un projet très amusant parce que c’était tellement loufoque à tous points de vue. Inventer des mouvements pour la scène du défilé et tout le reste a été très amusant et de constater ce que Ben créait était hilarant. C’était tellement drôle de voir Ben arriver dans certains costumes la première fois, que ce soit le look « Magnum » et le look « Blue Steel », il était difficile de ne pas éclater. (rires)

Combien de grimaces est-ce que Ben a faites avant d’en arriver au look « Blue Steel » ?
OW :
Ben a créé cette grimace du premier coup. Il s’est retourné, il m’a fait sa grimace et je savais immédiatement que c’était parfait. Les gens venaient me demander de prendre le look « Blue Steel » et je n’y arrivais pas. C’était vraiment la réalisation de Ben.
 
Outre le fait de pouvoir tourner à gauche, quel est le véritable secret pour
gagner un ‘walk off’?
OW :
(rires) Je crois que c’est toujours une question de l’approche du maître Zen pour les mannequins sur le runway, soit « d’enlever ses sous-vêtements sans retirer ses vêtements ». Cela suffit pour écarter la compétition à tout coup.

Tu as beaucoup travaillé récemment et maintenant deux de tes films sortiront en salle au cours de la même semaine en décembre. La vedette du film ne devrait pas avoir de favori, mais quel film attends-tu le plus? La petite famille ou Comment savoir
OW :
C’est comme si La petite famille n’a pas besoin de moi pour fonctionner; il y a tellement une bonne mise en contexte que les gens voudront voir ce film. Je crois que je vous répondrai Comment savoir ? Principalement parce que le film est dirigé par Jim Brooks et qu’il est le gars qui a donné à mon frère et moi notre première véritable chance en produisant notre premier film.

De tous les personnages que tu as joués, lequel se rapproche le plus du véritable Owen Wilson ?
OW :
C’est difficile parce qu’il y a des parties de moi dans presque tous mes personnages… à l’exception peut-être de Hansel. (rires)

Quelle scène te fait rire chaque fois que tu la regardes?
OW :
Certaines des scènes du film Zoolander me font encore rire chaque fois que je
les revois. Le premier film que j’ai tourné est intitulé Bottle Rocket où j’ai
travaillé avec mes frères Luke and Andrew alors que mon ami Wes Anderson était
directeur alors c’est toujours un film spécial à mes yeux parce que c’était le
premier.

On sait que tu réussis à Hollywood quand tu as ta propre figurine. Honnêtement,
comment les filles aiment ta figurine de Flash McQueen du film Bagnoles ?
OW :
(rires) Ouais, c’est vraiment bon! Nous travaillons présentement sur un autre
film pour cette série qui sortira l’été prochain. Ce qu’il y a d’intéressant est
qu’ils préparent une section de 60 acres à Disneyland avec la thématique du film
avec des manèges et des jeux qui ouvrira ses portes en 2012. Plus jeune, je rêvais d’aller à Disneyland alors je suis très énervé par ce projet. Je vais refaire le plein de nouveaux partisans qui vont me reconnaître à ma voix.

Tu viens de conclure un autre projet. Comment as-tu trouvé de travailler avec le
légendaire Woody Allen sur le film Minuit à Paris ? (Midnight in Paris)?
OW :
Nous avons tourné le film à Paris alors j’ai pratiqué mon français avant de
venir ici. Woody est un chic type et il est un grand amateur de sport. J’ai eu
beaucoup de plaisir à travailler avec lui. C’était une expérience superbe.
 
Tu improvises beaucoup dans tes films, mais à quel point Woody t’a laissé
improviser sur le plateau?
OW :
Beaucoup. J’étais surpris de constater à quel point il était ouvert aux idées et
il faisait des suggestions pour garder un dialogue ouvert. C’est tellement un
bon environnement de travail pour un acteur. J’étais très confortable d’essayer
des choses.

Soyez au courant des derniers projets d’Owen en visitant son profil sur imdb.com. Si vous voulez en apprendre davantage au sujet de Comment savoir ? et La petite famille dirigez-vous vers le howdoyouknow-movie.com ou le littlefockers.net.
 
Article écrit par Shauna Denis, publié en partie, dans le magazine CANADIENS vol 25.2