Dans le calepin – 6 janvier 2011

jeudi, 06.01.2011 / 12 h 20 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin \u2013 6 janvier 2011
BROSSARD – Dans le calepin aujourd’hui : Subban devenu Russe, Desharnais dans son élément et Gill prêt pour les Penguins.


Subbanov : Quand on a deux médailles d’or du Championnat du monde junior autour du cou pour le Canada et qu’on porte un chandail de la Russie, le lendemain de la finale, c’est probablement à cause d’un pari. C’est exactement de qui est arrivé à P.K. Subban alors qu’en s’approchant de son casier après l’entraînement, il a rapidement discerné un kangourou et une casquette aux couleurs de la Russie.

«C’était un pari amical avec Markov. Je n’aurais jamais cru que j’allais mettre un chandail et une casquette comme ça », a admis Subban, alors qu’il affichait ses nouveaux «cadeaux » aux médias. «Beaucoup de gens ne réalisent pas à quel point c’est un tournoi difficile à gagner, même si ça a l’air facile pour le Canada à chaque fois. Je croyais qu’ils l’avaient, mais ça démontre qu’on ne peut jamais prévoir l’avenir. Revenir de l’arrière pour l’emporter 5 à 3 contre le Canada, c’est tout un exploit. »

La victoire des Russes aura mis un sourire sur au moins un des joueurs du Tricolore mercredi soir.

«Marky avait l’air très content. Je ne me souviens plus de la dernière fois où je l’ai vu sourire et rire à ce point. Avec tout ce qu’il traverse en ce moment, si ça peut le faire rire un peu, je suis prêt à en payer le prix. »

L’avantage Desharnais : Sur la carte de visite du joueur de centre David Desharnais, il y est inscrit «Spécialiste de l’avantage numérique ». Tout porte à croire qu’il pourra mettre son talent à l’épreuve contre les Penguins, lui qui a piloté à l’entraînement une unité d’avantage composée de Kostitsyn et Cammalleri à l’avant, ainsi que Plekanec et Subban à la pointe.

«J’espère que je vais réussir à amener la même qualité sur l’avantage numérique que ce que je faisais à Hamilton. C’est sûr qu’il y a des choses un peu différentes. Là-bas, c’est moi qui contrôlais l’avantage un peu plus, alors qu’ici, ce le sera moins », a expliqué Desharnais, qui a obtenu 21 points avec un homme en plus en 35 matchs avec les Bulldogs. «C’est différent, mais je pense quand même que je peux apporter une bonne aide à l’offensive.»

Ce sentiment de victoire : Avec une tonne de chances de marquer et trois points sur quatre obtenus lors des deux derniers matchs contre les Panthers et les Thrashers, les Canadiens tenteront de poursuivre sur leur trajectoire ascendante en affrontant les Penguins, qui arrivent à Montréal fort d’une victoire de 8 à 1 contre le Lightning mercredi soir.

«Ils ont un bon alignement et il va falloir jouer en équipe du mieux que l’on peut – surtout contre ce groupe. Il faudra porter une attention particulière sur leurs petits défauts et leurs tendances, tout en se soutenant les uns les autres, en faisant ces petites passes rapides et ne pas essayer de trop s’éloigner », a expliqué le défenseur des Canadiens et ancien porte-couleur des Penguins, Hal Gill. «Maintenant, l’important c’est de bâtir sur ces deux derniers matchs, d’établir de nouveau un sentiment de victoire et retrouver de la constance. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Face à face : Canadiens-Penguins
Rapport des Bulldogs - 5 janvier 2010 
La formation partante dévoilée 
Carey Price remporte la coupe Molson en décembre