Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Rencontrez le p’tit nouveau

jeudi, 30.12.2010 / 22 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Rencontrez le p\u2019tit nouveau
TAMPA BAY –  James Wisniewski n’a pas tardé à montrer ses couleurs.

Alors que la masse de médias s’attroupait autour de son casier dans le vestiaire des visiteurs après l’entraînement matinale au St. Pete Times Forum, le nouveau venu, acquis des Islanders mardi soir, avait déjà une déclaration à faire, et dans la langue de Molière de surcroit.

« Je m’appelle James Wisniewski et je suis très excité de jouer pour les Canadiens de Montréal », a lancé Wisniewski, en français avant de poursuivre en anglais. « Pas mal, n’est-ce pas?»

Joueur autonome sans compensation à la fin de la présente saison, le défenseur de 26 ans ne s’attendait pas à ce que le téléphone sonne alors que les Islanders et son agent devaient entamer les négociations d’un nouveau contrat lorsque l’équipe allait être de passage à Chicago au cours des prochaines semaines.

« Je jouais à Call of Duty : Black Ops avec mes coéquipiers lorsque Garth Snow m’a appelé pour me dire que j’étais échangé », a indiqué Wisniewski. « Je suis surpris d’avoir été échangé, surtout à ce moment-ci de la saison, mais je suis très heureux d’avoir été acquis par une équipe aspire à remporter la coupe Stanley.»

Si la transaction fut facile à diriger, Montréal se trouvant parmi les destinations privilégiées par sa conjointe, venir rejoindre ses nouveaux coéquipiers en Floride en fut une autre.

« Mon arrivée ici est une histoire en elle-même »,  a expliqué le défenseur droitier. « J’étais coincé à New York. Je devais initialement arriver ici mercredi à 11h. Mais ils ont annulé 1 600 vols alors que je me suis dirigé vers Toronto, puis vers Montréal, avant de prendre un vol pour Orlando [qui a été retardé de 90 minutes] avant d’arriver ici en fin de soirée hier soir. »

Mais lorsqu’il a finalement pu faire son entrée, il a été accueilli à bras ouverts, notamment par Travis Moen.

« Travis et moi avons joué ensemble à Norfolk, le club-école des Blackhawks, durant le lockout », a expliqué le nouveau numéro 20. « Il dit que je le suis. Il a été échangé à Anaheim puis j’ai été échangé à Anaheim. Il a été échangé à San Jose et j’ai été échangé aux Islanders, et nous voici, de nouveau réunis. »

S’ils avaient pu se faire des ennemis lors de son dernier match dans l’uniforme des Islanders – Wisniewski marquant un but dans la victoire de 4 à 1 des New Yorkais contre les Canadiens lors du Boxing Day – les hommes en bleu-blanc-rouge se sont rapidement rallier à lui. Dès le premier jeu de puissance de la rencontre, le natif de Canton au Michigan a décoché un boulet de canon de la ligne qui a frappé le poteau de plein fouet, de quoi donner des acouphènes au gardien du Lightning Cédrick Desjardins pendant encore quelques jours.

"De façon très surprenante, je me sentais très confortable sur glace avec ce jeu, surtout après la longue journée de voyagement hier et une seule séance de réchauffement avec l'équipe", a expliqué Wisniewski après avoir passé près de 22 minutes sur la patinoire. "La rondelle avait un peu de glace, un demi-pouce à droite et elle aurait entré et la marque aurait été 2 à 0. Ça aurait été un tout autre match."

S'il n'a pu célébrer la victoire à son baptême du feu avec le Tricolore, le nouveau venu a bien l'intention de saisir la prochaine occasion.

"La bonne chose à propos du hockey est que nous avons une autre chance de nous reprendre et tenter de finir l'année avec un grand coup."

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


À VOIR ÉGALEMENT:
Face à face : Canadiens-Lightning
Nattinen et Leblanc brillent 
Le Tricolore obtient James Wisniewski des Islanders 
Résultats préliminaires du Match des étoiles - Semaine 6