Dans le calepin - 10 déc. 2010

vendredi, 10.12.2010 / 13 h 05 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin - 10 d\u00E9c. 2010
DETROIT -- Dans le calepin, des changements, de la nostalgie et un secret est dévoilé.

Des changements à l’alignement :
Toujours incommodé par une blessure au bas du corps, Scott Gomez ratera un premier match cette saison. Dustin Boyd, qui avait été laissé de côté lors des 14 derniers matchs, prendra sa place à l’avant. Boyd ne sera pas le seul à effectuer un retour dans l’alignement. Le défenseur P.K. Subban retrouvera sa place à la ligne bleue aux côtés d’Alexandre Picard tandis que Yannick Weber regardera la partie depuis la passerelle.

Les faits saillants de la dernière rencontre Canadiens-Wings
Qui se ressemble s’affronte : Bien qu’ils ne croisent le fer qu’une seule fois cette saison, les Canadiens et les Red Wings ont beaucoup plus en commun que leur glorieux passé. Depuis le début de la présente campagne, les deux équipes ne se ressemblent pas seulement que dans les statistiques.

« Nous sommes deux équipes qui se ressemblent beaucoup, surtout au niveau du style de jeu », a expliqué Jacques Martin. « Les deux équipes se débrouillent bien en zone offensive et qui travaillent avec acharnement. Mais la plus grande similarité demeure que les deux équipes pratiquent un style de contrôle de rondelle.»

La guerre froide est de retour : Neuf ans après avoir participé à la première édition de la Guerre froide sur glace entre Michigan et Michigan State, Michael Cammalleri ne s’est pas fait prier de parler pour parler de son expérience alors que les deux grands rivaux universitaires s’affronteront de nouveau en plein air demain au stade des Wolverines.

« J’étais du match qui avait établi le record, mais il semble que ce record sera battu demain. C’est vraiment « cool » que Michigan va détenir le record. Peu importe les occasions, c’est toujours bon de se vanter lorsque tu es un gars de Michigan [contre Michigan State]. L’un de mes plus beaux souvenirs du Big House est lorsque je suis venu visiter pour la première fois. J’étais sur le terrain, discutant avec quelques-uns des entraîneurs de l’équipe de football. Ils m’ont même laissé attraper quelques bottés de dégagement avant leur match d’ouverture. J’étais là, à côté des autres joueurs, devant 110 000 personnes. »

McGill un jour… :
Fier diplômé de l’Université McGill, Mathieu Darche continue d’entretenir des liens avec tous les anciens de la grande université montréalaise qui travaillent dans la LNH. L’attaquant de 34 ans souhaite suivre leur tendance vestimentaire.

« C’est drôle parce que lorsque j’ai parlé à Earl Zukerman [Coordinateur de l’information sportive pour l’Université McGill], je lui ai dit que je devais aller à la boutique de McGill pour m’acheter une cravate puisque tout le monde semble en avoir une chanceuse. Guy Boucher en a une, Martin Raymond en a une et Mike Babcock en une, mais elles étaient toutes vendues lorsque je suis allé voir pour la dernière fois. »

Moins compliqué que la Caramilk : Depuis un bon moment maintenant en 2010-2011, les Canadiens ont pris la pole comme l’équipe la plus efficace de la LNH à court d’un homme. Le secret? Inutile de chercher trop loin.

« Garder la rondelle en dehors de notre filet », a lancé Travis Moen. « Il faut réduire leur temps et leur espace. Ce soir, les Red Wings ont plusieurs joueurs de talent. Il faut bloquer des tirs et jouer le bon système. »

« C’est important de laisser Carey voir la rondelle et récupérer les rebonds», a expliqué Roman Hamrlik. « Tu dois être à ton meilleur à chaque présence parce que tu affrontes des gars comme Datsyuk et Zetterberg  et si tu leurs donnes une ou deux secondes, ils vont faire des dommages. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI

Face à face : Canadiens-Red Wings
Campagne Match des Étoiles - Michael Cammalleri
Échos du junior - 8 déc. 2010
Et de trois!