Et de trois!

mardi, 07.12.2010 / 22 h 44 / Canadiens de Montréal - Résumé
X
Partagez avec vos amis


Et de trois!
MONTRÉAL (PC) -- Jacques Martin évoque souvent les unités spéciales et le jeu sans la rondelle comme étant les éléments-clés d'un match de hockey. Il devra maintenant ajouter les revirements à sa liste.

Le Tricolore a profité de deux revirements en zone neutre en troisième période, mardi, pour marquer deux fois et filer vers une victoire de 4-1 contre les Sénateurs d'Ottawa.

Alors que le score était de 1-1, Jeff Halpern a profité d'une bourde commise conjointement par Chris Neil et Jarkko Ruutu pour donner les devants au Tricolore. Brian Gionta a quant à lui récupéré une rondelle échappée par Filip Kuba à la ligne bleue montréalaise pour inscrire le filet d'assurance.

Les faits saillants de la rencontre Canadiens-Sénateurs
Roman Hamrlik a ensuite porté à trois buts le coussin du Canadien en fin de troisième.

Michael Cammalleri, son neuvième de la saison et son sixième en 12 matchs, a réussi le premier but du match en première période, lors d'un avantage numérique.

L'avantage numérique montréalais a toutefois été incapable de profiter d'une majeure imposée à Chris Kelly en deuxième période. La foule a alors hué, certains spectateurs scandant même «P.K.! P.K.!» en faisant allusion à l'absence de Subban, retranché lors d'un troisième match d'affilée. La poussée en troisième a permis d'effacer ces mauvais sentiments.

Halpern en était à son sixième but de la saison, Gionta son neuvième et Hamrlik, son troisième. Gionta a aussi amassé une aide.

Le CH a dû se débrouiller sans Scott Gomez pendant la majorité de la deuxième période et la troisième au grand complet. Il aurait subi une blessure au bas du corps.

Nick Foligno, son deuxième, a été le seul à déjouer Carey Price, qui a affronté 28 tirs.

Jason Spezza a amassé une aide pour stopper à sept sa série de matchs sans point. Daniel Alfredsson et Sergei Gonchar, eux, ont été blanchis dans une huitième rencontre de suite.

Pascal Leclaire a accordé trois des quatre buts. Il a été brièvement remplacé par Brian Elliott, victime de l'autre filet, en fin de troisième.

Le Tricolore a signé un troisième gain d'affilée. Il montre une fiche de 4-0-1 à ses cinq derniers matchs, et de 3-1 jusqu'ici cette saison face à Ottawa. Les Sénateurs, eux, ont subi un huitième revers en temps réglementaires en 12 sorties.

Le Canadien affrontera les Red Wings à Detroit, vendredi, puis les Maple Leafs à Toronto, samedi.

Dominants, puis dominés

Les Sénateurs n'ont obtenu leur premier tir du match qu'au milieu du premier engagement et ils ont été dominés 13-6 au chapitre des lancers au cours des 20 premières minutes de jeu. Reste qu'ils s'en sont tirés avec un score de 1-1 à la pause, alors que chaque équipe a profité d'un jeu de puissance pour marquer.

Cammalleri a été alerte en poussant le disque, qui se trouvait entre les patins de Chris Phillips à l'embouchure du filet, derrière Leclaire à 9:09.

Price a vu le tir de Foligno depuis le cercle de mise en jeu être dévié par Jaroslav Spacek et frapper l'intérieur de sa jambière avant de se retrouver au fond de la cage, à 19:51.

La deuxième période, qui n'a donné aucun but, a été pénible pour les joueurs montréalais. Il y a eu ce jeu de puissance de cinq minutes, obtenu après que Kelly eut étampé la tête de Yannick Weber dans la baie vitrée, qui n'a rien donné. Et à armes égales, les joueurs du CH peinaient à sortir de leur zone face à des Sénateurs plus combatifs qu'en première.

Les visiteurs ont alors dominé 13 tirs contre neuf. Il a fallu que Price s'impose d'un arrêt du gant aux dépens de Chris Neil pour que le score reste égal.

Les revirements ont fait la différence en troisième puisqu'ils ont mené aux deux buts du Canadien.

Pourtant un joueur réputé pour sa rigueur défensive, Halpern a montré un bel instinct offensif en allant marquer à 2:18 de la troisième après la bourde de Ruutu et Neil. Il a filé vers Leclaire, l'a incité à s'étendre devant lui et l'a habilement contourné.

Après avoir contourné Kuba, Gionta a quant à lui foncé à deux contre un avec Andrei Kostitsyn, décidant finalement de décocher lui-même un tir sec à 10:01.

Hamrlik a complété à 16:28 en happant la rondelle d'une courte distance tout juste en-deçà de la hauteur de la barre transversale, à la suite d'un jeu de Gionta.



À VOIR ÉGALEMENT:
Toujours mieux
Et de trois! 
Commentaires d'après-match: Martin | Cammalleri | Hamrlik | Halpern | Price | Gionta
Sommaire
Le jeu des chiffres - 7 déc. 2010
Résultats préliminaires du Match des étoiles - Semaine 3