Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Une tempête? Quelle tempête?

mardi, 07.12.2010 / 12 h 15 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Une temp\u00EAte? Quelle temp\u00EAte?
BROSSARD – Alors que pour la plupart des Québécois, l’ennemi numéro un ce matin est la tempête de neige, pour les joueurs des Canadiens, ces petits caprices de la nature passent au deuxième rang, derrière leur adversaire de mardi soir, les Sénateurs.

« J’ai dû pelleter pour sortir mon auto ce matin, comme tout le monde », a confessé le défenseur Hal Gill, qui est quand même arrivé à l’heure à l’entraînement, comme tous ses coéquipiers. «Je viens de Boston et quand il neige comme ça, tout le monde sait que ça s’en vient puisque tout le monde en parle, mais ici, personne n’en a vraiment parlé et tout d’un coup, c’est la tempête. Je me suis rendu compte que de pelleter hier soir était peut-être une perte de temps… »

Alors que la neige est le sujet de discussion de prédilection dans les bureaux et les chaumières de la province, les joueurs des Canadiens se concentraient beaucoup plus sur les Sénateurs que sur le meilleur chemin à prendre pour rentrer à la maison.

Les faits saillants de la dernière rencontre Canadiens-Sénateurs
«Ça va être une bonne bataille, c’est certain », a poursuivi Hal Gill. «C’est une équipe qui compte beaucoup de gars talentueux qui peuvent foncer au filet avec autorité. Nous allons sortir en force et pas seulement tenter d’égaler leur énergie, mais de la surpasser. »

Pour le défenseur Alexandre Picard, qui a disputé un peu moins de la moitié de ses matchs dans l’uniforme des Sénateurs, la rencontre de ce soir ne sera pas différente de toutes les autres qu’il a jouées contre des rivaux.

«Je ne les ai pas vraiment suivis dernièrement, mais ce sont toujours des bonnes parties contre des équipes de la même division, que ce soit Toronto, Boston, Ottawa, peu importe. Ce sont tout le temps des bonnes parties serrées », a mentionné Picard. «S’ils n’ont pas bien joué dernièrement, je suis certain qu’ils vont vouloir sortir fort, surtout ici à Montréal, avec autant d’ambiance. »

Même si les Sénateurs connaissent certaines difficultés dernièrement, ayant remporté trois victoires au cours de leurs 11 dernières rencontres, l’entraîneur des Canadiens refuse de les voir comme une proie facile

 «C’est une équipe qui va jouer du hockey désespéré. Ils cognent à la porte d’une place en séries éliminatoires et ils réalisent l’importance du match de ce soir », a mentionné Jacques Martin. «Ils ont beaucoup de profondeur et ils ont une bonne équipe. Il faut être prêt à gagner nos batailles individuelles et à aller à la guerre. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Campagne Match des Étoiles - Plekanec
Face à face : Canadiens - Sénateurs
Canadiens cette semaine - 6 déc. 2010 
Un dernier tour du chapeau pour le Démon blond