Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Briser la glace

mercredi, 24.11.2010 / 22 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Briser la glace
MONTRÉAL – Quatre buts ont été marqués contre les Kings. Mais il y en a un qui a certainement plus de valeur que les autres…

Lorsqu’il a déjoué le gardien Jonathan Bernier avec moins de deux minutes à faire en deuxième, Lars Eller a non seulement planté le dernier clou dans le cercueil des Kings, mais il a également retiré le poids énorme qui se trouvait sur ses épaules.

Revoir le but de Lars Eller
«J’espère juste que ça ne prendra pas 20 autres matchs avant le prochain », a lancé d’entrée de jeu le jeune centre qui vient d’obtenir son tout premier but dans l’uniforme du Tricolore. « Ça a été un soulagement. Ça a fait du bien de mettre ça derrière. Comme je l’ai dit, il y a beaucoup de choses plus importantes dans mon jeu que de marquer des buts. Ce n’est pas la priorité, mais quand j’y arrive, c’est parfait. Je contribue d’autres façons, mais c’est bien de marquer un but et d’obtenir la victoire. »

Âgé de seulement 21 ans, Eller aura l’occasion de marquer de nombreux buts au cours de sa carrière, mais il se souviendra probablement longtemps de celui-ci.

«J’étais juste heureux. Quand la foule te supporte comme ça, il n’y a pas vraiment de meilleur sentiment. Non, je n’avais pas 22 000 personnes qui criaient lorsque j’ai marqué avant, alors c’était bien », a rappelé le Danois au sujet des deux buts qu’il avait obtenu l’an dernier, alors qu’il évoluait pour les Blues de St-Louis.

Tout juste à côté, Michael Cammalleri a littéralement vu le poids disparaître des épaules d’Eller lorsque ce dernier a touché la cible.

« Il a regardé vers les Dieux du hockey tout de suite après », a dit Cammalleri, qui y est allé lui aussi de son effort, marquant le deuxième but de la soirée. «C’est bon pour lui. C’est vraiment mérité. Ça fait du bien à voir. Maintenant qu’il a marqué son premier but, il reste à espérer que les vannes restent ouvertes pour lui. »

Lorsqu’Eller a touché la cible, Cammalleri n’était certainement pas le seul joueur des Canadiens à esquisser un large sourire. Tous ses coéquipiers ont littéralement sauté de joie. L’entraîneur Jacques Martin y est même allé de quelques mots d’encouragement à celui qui allait finalement être nommé la deuxième étoile du match.

«Je crois qu’on peut le dire par le banc et par la réaction. C’est un bon jeune. Il va être bon, ça ne fait aucun doute », a mentionné Scott Gomez après la rencontre. «Il a obtenu ce premier but, mais on a pu voir par la réaction du banc à quel point tout le monde l’aime et combien nous sommes heureux pour lui. Regardez-le aller, il va être spécial, c’est certain.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires d'après-match: Martin | Gomez | Gionta | Eller | Darche | Cammalleri
Faits saillants
Sommaire
Collecte de sang des Canadiens
Résultats préliminaires du vote pour le Match des étoiles