Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Dans le calepin - 18 nov. 2010

jeudi, 18.11.2010 / 12 h 24 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
BROSSARD – Au menu aujourd’hui : de vieilles connaissances, un habitué de Nashville et l’identité de l’adversaire importe peu.

Un visage connu : La rencontre de jeudi soir marquera le premier duel fraternel entre les Kostitsyn. Bien que les trois points de Sergei avec sa nouvelle équipe soient à des années lumières de la production de son aîné, Andrei, avec ses 14 points, l’entraîneur Jacques Martin sait qu’il faut tout de même se méfier.

«Dans le cas d’un match comme celui de ce soir, Sergei sera probablement à son meilleur », a laissé savoir l’entraîneur en chef des Canadiens. «Je pense que c’est le genre d’individu qui va vouloir démontrer son talent. Il faut être prêt à contenir ça. »

Un visage connu, 2e partie
: Sergei Kostitsyn ne sera pas le seul ancien joueur des Canadiens à porter l’uniforme adverse jeudi soir. Francis Bouillon, défenseur du Tricolore durant neuf saisons sera également du match.

«C’était un des meilleurs coéquipiers que j’ai eu la chance d’avoir », a mentionné Josh Gorges à propos de Bouillon. «C’est toujours bizarre de jouer contre un gars qui était avec l’équipe et avec qui tu étais ami, mais c’est plaisant en même temps. Nous lui souhaitons que de bonnes choses à long terme, mais nous devons nous concentrer sur la victoire pour le match de ce soir. »

Sur une lancée: La rencontre de mardi dernier a été chargée d’émotions. De nombreuses bagarres et escarmouches ont marqué le match, signe d’une rivalité intense. Même si le Tricolore affronte une équipe un peu moins connue en Nashville, il est important de les considérer autant que n’importe quelle autre formation du circuit Bettman.

«Tu veux prendre toute l’énergie accumulée et la transposer aussi longtemps que possible », a expliqué Hal Gill. « Nous jouons à notre meilleur quand on joue de façon simple et agressive, alors c’est important de se le rappeler et de réaliser que les deux points à l’enjeu ce soir sont aussi importants que les deux points du dernier match. »

Un habitué : Alors que la plupart des joueurs des Canadiens n’ont que très peu d’expérience contre l’adversaire de ce soir, Benoît Pouliot a déjà connu un certain succès contre les Predators, alors qu’il s’alignait avec le Wild.

«J’ai souvent joué contre Nashville avec le Minnesota. Je sais qu’ils sont jeunes, ils sont bons, ils ont de bons défenseurs. C’est comme n’importe quelle équipe dans l’Est, il faut juste bien jouer et gagner le match », a affirmé celui qui a obtenu deux points en trois matchs contre Nashville. « C’est eux qui s’en viennent chez nous. Il faut juste avoir le momentum en partant, les partisans vont être derrière nous et tout devrait bien aller. »


Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Face à face : Canadiens-Predators
Le Tricolore rappelle Yannick Weber
C'est au poil
Rapport des Bulldogs - 17 nov. 2010 
En quête de respect 
Les meneurs se lèvent