Bête noire?

samedi, 13.11.2010 / 23 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


B\u00EAte noire?
MONTRÉAL –  Avis à tous ceux qui disent que les Hurricanes sont la bête noire du Tricolore : cette époque est révolue.

Forts d’une victoire de 7 à 2 face aux Hurricanes de la Caroline, les joueurs dans le vestiaire des Canadiens avaient le sourire aux lèvres, quelques minutes après la victoire, à commencer par le gardien Carey Price, qui n’a alloué que trois buts à ses trois derniers départs.
Faits saillants de la victoire des Canadiens contre les 'Canes

«Nous n’étions pas heureux avec le déroulement de la première période. Nous menions par deux buts, mais ils ont dirigé le jeu dans le premier vingt. Puis les deux buts. Nous savions que nous allions devoir jouer du meilleur hockey», a avoué Price qui a été nommé deuxième étoile de la rencontre, tout juste derrière Tomas Plekanec, qui a obtenu une soirée phénoménale de quatre points. « Dès que nous avons compté notre troisième, la bâtisse vibrait de nouveau en notre faveur.»

Et cette bâtisse, Carey Price l’a soulevé à lui seul à quelques reprises au cours de la soirée, notamment lorsqu’il a littéralement volé Chad LaRose avec la mitaine en milieu de troisième période .

«Disons que c’était un arrêt chanceux », a laissé savoir Price, qui a eu droit à une ovation debout de quelques instants après son exploit. Son coéquipier P.K. Subban n’a pas hésité à venir le féliciter, les deux joueurs se regardant en riant. «P.K. était juste là devant moi, souriant. Nous avons juste apprécié le moment ensemble. Je m’amuse jusqu’ici. Il faut garder en tête pourquoi nous avons du succès et continuer dans cette voie. »

Malgré les sept buts marqués, la performance ce Carey Price n’est pas passée inaperçue aux yeux de l’entraîneur-chef des Canadiens qui l’a clairement identifié comme l’élément phare de la victoire.

«Le point tournant de la rencontre a été Carey Price », a laissé savoir d’entrée de jeu Jacques Martin. « Deuxièmement, les unités spéciales, avec trois buts sur le jeu de puissance et un bon travail en désavantage numérique et finalement, le travail de nos gars de soutien. À 2 à  2, on a eu quelques bons moments de nos joueurs de troisième et quatrième trios qui ont replacé le tempo en notre faveur. »

Et comme le dit si bien l’entraîneur, le tempo a changé de cap, comme en font foi les cinq buts sans réplique qui ont suivi, dont trois en deuxième période seulement.

Au final, ce sont six points sur une possibilité de six qui s’ajoute à la cagnotte que le Tricolore amasse déjà pour la grande danse du printemps.

«Nous venons de battre trois très bonnes équipes. Maintenant il y a une équipe encore plus grosse qui s’en vient ici mardi », a averti le défenseur Jaroslav Spacek, qui fait partie des six joueurs du Tricolore qui ont ajouté deux points ou plus à leur fiche au cours de l’affrontement.

« Nous sommes sur une bonne lancée en ce moment et il nous faut accumuler autant de points que possible. La performance de Carey et notre offensive qui compte plus de trois buts, c’est vraiment une grosse victoire pour nous.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


À VOIR ÉGALEMENT:
Sommaire de la rencontre
Le jeu des chiffres
Trois étoiles du match
Trois joueurs des Canadiens sur le bulletin de votes