Dans le calepin - 10 nov. 2010

mercredi, 10.11.2010 / 13 h 44 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin - 10 nov. 2010
MONTRÉAL -- Au menu, Jacques Martin s'amuse avec les médias, Mathieu Darche et son nouveau visage, Hal Gill retourne en terrain connu et P.K. Subban voit des étoiles dans sa soupe.

Dans le même bateau : Alors que son équipe s’apprêtait à quitter pour Boston, Jacques Martin a rencontré les médias. Questionné au sujet de Dustin Boyd qui n’a pas été réclamé au ballotage, le pilote du Tricolore a trouvé un parallèle entre l’industrie du sport et les médias.

« J’ai eu une bonne discussion avec Dustin. Il ne sent pas moins désiré parce que nous l’avons placé au ballottage. Il ne s’est jamais plaint et continue de travailler très fort. Nous avons 23 joueurs en santé avec l’équipe présentement, donc trois joueurs doivent être laissés de côté », a expliqué Jacques Martin. « C’est comme dans l’industrie des médias, certains d’entre vous voyagent pour couvrir les matchs sur la route, d’autres pas. »


Marques de guerre
: Au lendemain de la victoire des Canadiens 2 à 0 contre les Canucks, Mathieu Darche n’affichait pas seulement son plus beau sourire, mais également quelques coupures gracieuseté du défenseur Andrew Alberts en début de deuxième période. L’arrière des Canucks a écopé d’une double mineure sur la séquence alors que Darche a gi sur la glace pendant de longues secondes.

« J'en ai parlé par la suite à Chris Lee et Marc Joanette et ils pensaient que c'était un bâton élevé. On n'est pas coupé à deux endroits avec seulement un bâton élevé.  C'est à la Ligue de décider, a révélé Darche qui arborait des points de suture au nez et au menton. « Mes enfants s'amusaient à tirer sur les fils ce matin. On se lève et on passe à autre chose. C'est certain que je préfère ne pas être blessé et qu'il ne soit pas suspendu que d'être blessé et qu'il soit suspendu. »

De retour à la maison : La rencontre Canadiens-Bruins jeudi à Boston sera d’une importance capitale pour les deux équipes qui se battent pour la tête de la division Nord-Est. Pour ce premier match avec ces deux rivaux de longue date en 2010-2011, peu de joueurs peuvent se vanter d’en savoir autant que Hal Gill sur le sujet.

« Jeudi soir sera un gros match. Ils ont une bonne équipe et ils jouent bien. Nous avons connu quelques difficultés lors des dernières rencontres, mais nous avons retrouvé le droit chemin mardi soir. Je crois que la rivalité entre les deux équipes est encore présente alors nous avons hâte de disputer cet affrontement », a expliqué Gill qui profitera du match pour continuer de se familiariser avec son nouveau partenaire, P.K. Subban. « C’est bien entendu que ça prend un certain temps de s’accoutumer à un nouveau partenaire, mais lorsque les choses se corsent, tu sais que tu peux jouer avec n’importe qui. P.K. est un bon jeune, impatient d’en apprendre davantage sur le sport. Mon conseil pour lui est de garder une constance dans son jeu, sans prendre de son intensité. »

Comme dans le temps : Tout l’engouement autour de la nouvelle formule du Match des étoiles de la LNH n’a pas échappé à P.K. Subban. Le défenseur de 21 ans a pesé le pour et le contre de la nouvelle formule digne des meilleures parties de hockey disputées sur les étangs gelés.

« Je crois que c’est excellent. J’adore le hockey comme sur les étangs. C’est là que j’ai appris à jouer au hockey. Le Match des étoiles est un bel événement, et si les gens veulent le regarder simplement pour avoir du plaisir, ils le peuvent. J’aime vraiment que les joueurs puissent choisir leur équipe. Ça va ajouter un autre élément. À la fin, tout ce que je veux vraiment voir est tous ces joueurs hypertalentueux faire des manœuvres incroyables et divertir les partisans. Tu ne regardes pas ces matchs-là pour voir du bon jeu défensif. »



Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires d'après-match: Darche | MartinPrice  | Markov
Les Canadiens musèlent les Canucks 
Une douce revanche
Le jeu des chiffres - 9 nov. 2010 
Pour la postérité