Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Une douce revanche

mardi, 09.11.2010 / 23 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Une douce revanche
MONTRÉAL – Carey Price a terminé la soirée comme il l’a commencé, sous les projecteurs.

En s’amenant au centre de la patinoire pour y accepter le trophée Molson pour le joueur du mois d’octobre, le gardien avait certainement autre chose en tête. Remporter le match contre les Canucks était l’objectif principal, surtout que le gardien de 23 ans avait une revanche à prendre. Et cette revanche, il l’a prise de brillante façon, en enregistrant son deuxième blanchissage de la saison.

Revoyez les faits saillants de la rencontre.
«Ils ont joué un match solide ce soir – je pense que les deux équipes ont bien joué ce soir. Après l’année dernière, j’étais un peu amer », a expliqué le gardien au sujet de la débâcle que de 7 à 1 que les Canadiens avaient subis au début de la saison 2009-2010. «Cette année c’est différent et je voulais vraiment cette victoire et je crois que les gars le savaient. Je voulais la partager avec tout le monde dans la bâtisse. »

Et les coéquipiers de Price savaient très bien l’importance que cette rencontre revêtait pour lui, comme en fait foi le commentaire de Josh Gorges.

«C’est vraiment gros. Le blanchissage a été la cerise sur le sundae, mais la victoire est importante. Nous avons eu quelques matchs difficiles contre eux, surtout dans leur aréna et pour Carey, de jouer comme il l’a fait et d’obtenir la victoire, c’est majeur», a laissé savoir Gorges.

Même son de cloche du côté d’Andrei Markov, qui a marqué le but de la victoire, mais qui a également été aux premières loges pour admirer la performance de Price.

« Il a été incroyable ce soir, il nous a gardés dans le match. Il a fait quelques arrêts incroyables. Ça a été tout un effort d’équipe», a mentionné le défenseur qui a été le joueur le plus utilisé par Jacques Martin, avec 24min 53s de temps d’utilisation.

Après avoir été sans faille avec 34 arrêts, Carey Price s’est sans doute dit que le clou de la soirée pourrait être de marquer un but, ce qu’il a tenté alors qu’il restait environ sept secondes à faire.

«Je lui criais d’y aller – il avait une bonne ligne de visée. Il a un peu bâclé sa tentative par contre ; il n’y a pas mis toute la gomme. Je croyais qu’il était plus fort que ça, mais j’avais tort », a blagué Gorges.

De l’autre côté du vestiaire, Carey Price tenait un tout autre discours.

« Ils avaient quelques gars à l’arrière et il restait seulement quelques secondes alors je me suis dit qu’il pourrait arriver quelque chose, mais non. Je crois que s’il n’y avait eu personne, la rondelle se serait rendue», a assuré Price, qui a tenu à rendre hommage au travail de se coéquipiers. « Les gars m’ont aidé à voir la rondelle. Ils ont fait un excellent travail pour dégager les rondelles et ils ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour m’aider. Tout ce que j’ai laissé passé, ils s’en sont occupés. »

Aussitôt rentré dans le vestiaire après la rencontre, Carey Price en est ressorti pour venir saluer les partisans, ayant été nommé première étoile de la rencontre.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires de Mathieu Darche
Commentaires de Jacques Martin
Commentaires de Carey Price
Commentaires de Andrei Markov
Le jeu des chiffres - 9 nov. 2010
Sommaire
Objectif discipline 
Votez pour le jeu de la semaine
Faites vos choix pour le prochain match