Loin d’être rouillé

vendredi, 29.10.2010 / 22 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Loin d\u2019\u00EAtre rouill\u00E9
Les meilleurs arrêts de la soirée d'Alex Auld.
UNIONDALE –  Inactif depuis un mois, Alex Auld ne l’a pas laissé paraître aux Islanders.

Disputant son tout premier match dans l’uniforme des Canadiens en saison régulière, Auld n’avait pas vu d’action depuis l’avant-dernier match du calendrier préparatoire, soit le 30 septembre contre les Sabres au Centre Bell. Depuis ce temps, Carey Price avait disputé toutes les minutes devant la cage du Tricolore.

« J’étais prêt. J’ai déjà eu à attendre comme cela auparavant alors je savais comment me préparer », a expliqué le gardien de 29 ans. « Cela n’a rien de nouveau pour moi. Je suis content d’avoir joué et d’avoir aidé l’équipe à gagner. »

À sa première sortie officielle avec le Bleu-Blanc-Rouge, le vétéran cerbère a repoussé 30 des 31 tirs des Islanders pour signer la victoire en plus d’être nommé la première étoile de la rencontre. Même s’il connaissait son rôle lorsqu’il a paraphé une entente d’un an avec Montréal dès l’ouverture du marché des joueurs autonomes le 1er juillet dernier, Auld était impatient de briser la glace.

« Lors du premier match, la nervosité t’amène beaucoup d’énergie positive comme de jouer avec un nouveau groupe, une nouvelle équipe », a admis Auld. « Tu dois simplement contrôler cette émotion. Je travaillais sur les détails au cours des dernières semaines. Ce soir, tout s’est bien déroulé. »

Auld s’est notamment illustré au deuxième engagement alors que la formation montréalaise s’est fait surclasser 13-4 dans la colonne des tirs en plus de passer 1 :43 à court de deux hommes.

« Le 5-contre-3 était un moment important dans le match », a expliqué le numéro 35 des Canadiens. « S’ils marquent, le pointage devient égal et ils auraient pu prendre le momentum. Nous leur avons donné des miettes, je ne suis pas certain s’ils ont réussi un tir au but. »

Son entraîneur-chef était du même avis.

« Il a connu une grosse performance », a confirmé Jacques Martin. « Il a semblé confortable dès le début du match. Il a su faire de gros arrêts en deuxième et surtout en troisième période. Le 5-contre-3 a été le tournant dans la rencontre. »

Les coéquipiers d’Auld étaient plus qu’heureux pour le vétéran de huit saisons d’avoir pu savourer la victoire dès sa première sortie.

« Ça faisait un certain temps pour lui – je crois que ça faisait presque un an qu’il n’avait pas joué un vrai match », a mentionné Benoit Pouliot, qui a inscrit le filet vainqueur en déjouant Dwayne Roloson d’un tir du poignet en troisième période. « Ça n’a pas dû être facile pour lui, mais il a été excellent. Une grosse partie du crédit de cette victoire lui revient. »

Le capitaine Brian Gionta partage la même opinion.

« Chaque fois que tu obtiens des victoires, c’est immense et Alex a très bien joué », a offert Gionta. « Il nous a donné une chance de gagner. Il a été solide et les arrêts qu’il a effectués étaient importants. Il a été un immense facteur dans notre victoire. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI:
HabsTV: Alex Auld se démasque
Résumé de la rencontre
Faits saillants
Jeu des chiffres