Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Tout le monde à bord

mercredi, 27.10.2010 / 23 h 20 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Tout le monde \u00E0 bord
MONTRÉAL – Depuis quelques matchs, la locomotive des Canadiens s’est mise en marche. Maintenant, ce sont les autres wagons qui commencent à briser l’inertie.

 

Dans ce qui pourrait être qualifié de véritable victoire d’équipe, le Tricolore a tenu tête aux Islanders, l’emportant finalement 5 à 3. Pas moins de 10 joueurs de la formation de Jacques Martin ont participé au pointage. Trois de ces joueurs font également partie du club des multipoints lors de la soirée, soit Tomas Plekanec, Andrei Kostitsyn et Jeff Halpern. Ce dernier a d’ailleurs enfilé le but de la victoire, son troisième de la saison.

 

«Nous avons beaucoup de bons marqueurs alors je crois que je pourrais être dans le troisième tiers. Je suis heureux que Darchy aie marqué et ça aurait vraiment bien pour Benny s’il avait pu marquer sur une de ses échappées », a laissé tomber Halpern, toujours aussi généreux envers ses coéquipiers, permettant même à Carey Price d’obtenir une mention d’aide sur son but. «C’est toujours plaisant en tant que joueur de centre – même si ce n’est pas moi qui ai préparé ces échappées – de voir ses compagnons de trio marquer. Tu retires de la fierté en tant que centre, quand tes ailiers marquent. »

 

Campé sur le même trio que Halpern, Mathieu Darche a également connu une excellente soirée de travail, s’endormant ce soir avec un but de plus à sa fiche.

 

«Nous gardons les choses simples. Nous ne prenons pas pour d’autres et nous n’essayons pas des jeux quand il n’y a pas de jeux et nous obtenons la contribution de tout le monde », a mentionné Darche, qui a profité d’un tir de la pointe de Halpern pour faire dévier la rondelle derrière le gardien Roloson.

 

«Si tu as quatre lignes qui fonctionnent, tu peux enlever deux ou trois minutes de temps de jeu à un gars comme Pleky et ça fait toute une différence quand on joue trois matchs en quatre soirs ou six en 10», a renchéri Darche.

 

La cerise sur le sundae pour le Tricolore a certainement été de voir l’unité de désavantage numérique se mettre de la partie offensivement. En première période, Tomas Plekanec a orchestré un deux contre un parfait en zone des Islanders et le spécialiste du désavantage numérique Travis Moen a su compléter la manœuvre avec brio.

 

« C’est quelque chose qui me rend fier. C’est sûr que je ne suis pas un jouer d’avantage numérique, alors je dois bien me trouver un trou quelque part et j’aime bien le jeu en désavantage numérique », a confessé Moen. «Obtenir un but en désavantage numérique une fois de temps en temps, ça fait du bien.»


Prochaine station: Encore les Islanders, mais cette fois-ci, à New York.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.



VOIR AUSSI
Une victoire d'équipe
Sommaire de la rencontre
Faits saillants
3 étoiles