Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Heureux, ce Andrei

samedi, 23.10.2010 / 22 h 12 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Heureux, ce Andrei
O
TTAWA –  «La clé pour Andrei, c’est de le garder heureux», avait affirmé Tomas Plekanec il y a quelques jours à propos de son compagnon de trio Andrei Kostitsyn.

Et bien, il faut croire que ses coéquipiers ont trouvé la solution pour qu’il le soit.

« Je ne vous dévoilerai pas le secret du bonheur de Andrei, mais ça fait du bien de voir ce gros sourire biélorusse sur son visage », a lancé d’entrée de jeu Michael Cammalleri, qui s’est fait complice du deuxième but de la rencontre de Kostitsyn.

« Il est constant et il joue à son meilleur. C’est plaisant de jouer avec lui. Ce qui aide aussi, c’est que plus on joue ensemble, plus on se connait. Il y a maintenant un bon niveau de confiance entre nous maintenant », a renchéri Cammalleri. « Parfois c’est difficile pour ce genre d’individu, en raison de la culture et de la langue et le plus longtemps on se connait, le plus on peut construire autour de cette confiance et le plus facile c’est de se compléter sur la glace. »

Cette saison, Andrei Kostitsyn est sorti des blocs de départ plus rapidement que jamais. En six rencontres, l’attaquant de 25 ans totalise quatre buts et deux passes, ce qui le met au sommet des pointeurs du Tricolore, aux côtés de son compagnon Tomas Plekanec. Toute une différence pour celui qui avait connu certains passages à vide au cours de la dernière campagne.

«Il joue bien. Il est tellement dynamique et il fait de bonnes choses partout sur la patinoire. Ça paye et ça fait du bien de voir ça. C’est difficile de mettre le doigt sur ce qui est différent. Je crois que nous savons tous de quoi il est capable et son niveau de concentration est exactement là où elle doit être », a mentionné Cammalleri.

Si quelqu’un sait ce qui a changé chez Andrei Kostitsyn entre la saison dernière et celle-ci, c’est bien l’entraîneur Jacques Martin.

«Cette année, il connaît un bien meilleur départ. Je crois qu’il travaille plus dur. Il fonce au filet, ce qui est une grosse différence. Ce soir, nous en avons l’exemple parfait », a expliqué le pilote du Tricolore. «Sur son deuxième but, il était à l’endroit parfait pour ramasser le retour sur le tir de Michael Cammalleri. »

S’il y en a un dans la formation du Tricolore qui a le numéro des Sénateurs, c’est bien Kostitsyn. Dix. Voilà le nombre de buts qu’il a marqués contre eux depuis ses débuts dans la LNH, soit plus que contre n’importe quelle formation de la LNH.

Ayant marqué trois de ses quatre buts cette saison contre les Sénateurs, Andrei Kostitsyn a probablement déjà inscrit la date du 6 novembre à l’agenda puisque les Canadiens affronteront la troupe de Cory Clouston pour une troisième fois en autant de semaines.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


À VOIR ÉGALEMENT:
Sommaire
Le Tricolore blanchit les Sénateurs
Les trois étoiles Molson Export
Jeu des chiffres - 23 oct. 2010