Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Mes incontournables: Jaroslav Spacek

lundi, 26.07.2010 / 8 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Mes incontournables: Jaroslav Spacek
Certaines choses sont essentielles dans la vie: l’eau, l’air, le hockey. Mais quels sont les incontournables lorsqu’il est question de se divertir? Nous avons donc demandé à Jaroslav Spacek de se prêter à l’exercice. Voici ce que le numéro 6, originaire de Rokycany en République tchèque recommande à ses partisans de lire, de voir ou d’entendre lorsqu’ils ont une heure ou deux pour se détendre l’esprit et qu'ils ont quelques sous à sortir de leur porte-feuille.
Un film que tout le monde devrait voir:

Casino. J’aime ce genre de film. Ça montre la vraie vie, ce qui se passe vraiment. Je crois que les gens peuvent apprendre de ce genre de film.

Un album de musique
que tout le monde devrait avoir dans sa collection:

Je ne sais pas pour un album, mais certainement Bon Jovi en tant qu’artiste. Sinon il y a beaucoup de musique tchèque, mais personne ne connaît ça. Au moins Bon Jovi, tout le monde connaît ça.
Un livre à lire absolument :

Je ne suis pas vraiment un lecteur de livres assidu. Je suis plus du type magazine. J’aime beaucoup duPont registry. On y trouve des yachts, des voitures de luxe, des maisons, ce genre de choses.

Une émission de télévision à ne pas manquer:

J’aime beaucoup Prison Break et Lost.

Un coffret DVD à se procurer absolument :

Entourage. Lorsque ça jouait à la télé, je l’écoutais religieusement tous les dimanches.

Un site Web à ajouter sans faute dans ses favoris :

Je dirais « dontwatchthestockmarket.com »… sérieusement, «golf.com »… je ne suis pas certain que ça existe. Bon, « golfnow.com », ça je sais que ça existe. Tu peux choisir des départs sur des terrains n’importe où et n’importe quand.

Une place à visiter une fois dans sa vie:

Prague. C’est un endroit rempli d’histoire, de culture. C’est vraiment mieux que ce l’était. Depuis l’époque du communisme, la ville a vraiment changé. Je conseillerais vraiment à tout le monde de visiter Prague.

À manger pour combler une petite fringale:

Je dirais de la crème glacée. Dairy Queen.

À lire également:
Mes incontournables: Ryan O'Byrne