Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

À la croisée des chemins

canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


\u00C0 la crois\u00E9e des chemins
MONTRÉAL – Après une association de plus d’une saison et demie, les chemins des Canadiens et Georges Laraque se séparent.

Le directeur général des Canadiens, Bob Gainey, a donc rencontré les médias pour faire le point sur la situation concernant le robuste attaquant.

« Ce matin, j’ai rencontré Georges Laraque pour lui transmettre le message que le département hockey a décidé que nous tenterions de nous diriger vers notre but sans lui », a expliqué Gainey. « Lorsque nous avons fait notre évaluation, deux mots ont fait surface : production et distraction. Lorsqu’un joueur n’a pas suffisamment de l’un pour annuler l’autre, il faut prendre une décision. Nous croyons que la décision a été prise pour le bien de l’équipe. »

Avec 12 matchs à faire avant la pause olympique tandis que l’équipe est impliquée au plus fort de la course pour se tailler une place en séries, l’état-major des Canadiens a décidé d’agir.

« Cette décision a été prise il y a plus d’une semaine, mais avec les circonstances extérieures, en raison des liens de Georges avec ce qui s’est passé à Haïti, nous avons repoussé l’annonce de notre décision », a indiqué Gainey. « J’ai discuté avec Georges hier pour lui offrir de prendre du temps pour se consacrer à ses affaires personnelles et peut-être se rendre à Haïti, comme nous l’avons fait dernièrement avec un autre joueur dans d’autres circonstances, mais il a refusé. »

Laraque aura donc disputé 61 matchs dans l’uniforme des Canadiens, récoltant cinq points et 89 minutes de punition, après avoir paraphé un contrat de trois ans à l’été 2008. L’attaquant de 33 ans demeure néanmoins sur l’alignement de l’équipe.

« Georges fait toujours partie de notre alignement de 23 joueurs, donc nous ne pourrons pas avoir plus de 22 joueurs avec nous », a expliqué Gainey. « Puisque Georges possède une clause de non-échange, nous ne pouvions pas le placer au ballottage et les quelques discussions concernant une transaction n’ont pas abouti. Le salaire de Georges continue de compter sur notre masse salariale. Nous prendrons une décision sur la dernière année de son contrat lorsque le moment sera opportun à la fin de la saison. »

Questionné à savoir si Laraque avait su remplir son mandat d’homme fort au cours de ses deux saisons avec les Canadiens, Gainey a offert cette explication.

« Avec mon expérience, les joueurs qui remplissent ce rôle ont comme philosophie d’augmenter le niveau de confort et de confiance de leurs coéquipiers, tant sur la glace qu’à l’extérieur », a expliqué Gainey à propos de Laraque et sa philosophie de suivre à la lettre le code des hommes forts de la LNH. « Je n’ai pas une copie du code de Georges. Je dirais que ce n’est pas à propos de son code. C’est toujours à propos du code de l’équipe. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À voir également:
Dans le calepin
Le jeu des chiffres - 20 janvier 2010
Rapport des Bulldogs
Les Canadiens remettent une somme de 159 553$ pour Haïti