Amis pour la vie

vendredi, 18.09.2009 / 23 h 01 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Amis pour la vie
MONTRÉAL --Tous ceux qui se demandaient comment Tomas Plekanec et Brian Gionta allaient s’entendre ont eu leur réponse.

De nationalités différentes, mais utilisant la même échelle de mesure, Gionta et Plekanec ont semblé comme deux gars qui pourraient passer beaucoup de temps ensemble au cours de la prochaine saison.
 
« Que puis-je dire à ce sujet? Il est un joueur très intelligent avec énormément de vitesse », a expliqué Gionta à propos de son rapide joueur de centre tchèque. « Les choses se sont améliorées au fur et à mesure que la rencontre a progressé, mais nous ne devons pas perdre de vue qu’il ne s’agit que d’un seul match et qu’il faudra un peu de temps avant de bien s’ajuster l’un à l’autre. Nous ne pouvons que nous améliorer. »

Plekanec, lui aussi, n’a pas mis la charrue devant les boeufs alors qu’il tentera de retrouver sa splendide forme de 2007-2008 avec Gionta à ses côtés.

« C’est peut-être que le calendrier préparatoire, mais tout le monde veut travailler fort et gagner le match », a indiqué Plekanec. « Cela a fait du bien pour notre trio de toucher le fond du filet rapidement. Cammy[Cammalleri] et Gomez ont tous les deux marqué à leur premier match et ça fait du bien de mettre le premier derrière nous. »

L’homme qui a jumelé Gionta et Plekanec a aimé le fruit de sa récolte hâtive alors que le rapide duo a joint ses efforts pour inscrire le filet vainqueur et ainsi permettre aux Canadiens de conserver un dossier parfait de deux victoires contre aucune défaite lors du calendrier préparatoire.

« Ils ont bien travaillé ensemble », a expliqué l’entraîneur-chef Jacques Martin. « Ils ont été à l’origine de plusieurs chances de marquer. Ils ont appris à mieux se connaître tout au long de la rencontre. J’ai bien aimé la chimie qu’ils ont commencé à développer. »

Hormis le but gagnant de Gionta, Martin sait que la contribution de son vétéran attaquant ne se limite pas à sa présence sur la feuille de pointage.

« J’aime comment il se comporte, son professionnalisme. », a indiqué Martin. « Brian est un modèle pour ses coéquipiers. Il prêche par l’exemple. Il est toujours à fond même dans les entraînements. C’est un bon gars de famille et c’est agréable de le diriger. C’est un leader et il n’a pas besoin d’en dire beaucoup pour avoir un impact sur cette équipe.»

Marquer le but gagnant de temps à autre ne nuira certainement pas à Gionta d’être dans les bonnes grâces de son entraineur-chef.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À voir également:
Le jeu des chiffres - 18 sept. 2009
Sommaire du match
La première impression