Sur la bonne voie

jeudi, 10.07.2008 / 17 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Sur la bonne voie
Mathieu Carle espère être au sommet de sa forme lorsque le camp d'entraînement ouvrira ses portes en septembre.
MONTREAL – Les dernières années ont été difficiles pour Ben Maxwell et Mathieu Carle, affectés par des blessures qui ont raccourci leur saison. Cette année au camp de perfectionnement, le duo semble en voie de connaître une campagne 2008-2009 en pleine santé.
 
Sélectionnés à quatre choix l’un de l’autre (49e et 53e au total) en 2006, Maxwell et Carle n’ont respectivement disputé que 31 et 64 matchs avec le Ice de Kootenay (Ligue de l’Ouest) et les Bulldogs de Hamilton. 
 
« J’espère en avoir terminé avec les blessures », a admis Maxwell. « J’ai été malchanceux et ces blessures m’ont coûté du temps. J’étais forcé d’attendre pour guérir. C’était vraiment frustrant, spécialement puisque les dernières années ont été importantes pour moi Heureusement, je fais partie de l’organisation des Canadiens et la direction m’a donné toutes les chances, malgré les blessures. »
 
Ce ralentissement n’a certainement pas eu d’effet sur les talents de marqueur du joueur de centre de 20 ans, qui a accumulé 27 points durant la saison, en plus des neuf points inscrits en 10 matchs des séries éliminatoires.
 
Si Maxwell a pris part à quelques matchs préparatoires dans la LNH à l’automne 2007, Carle a subi une blessure au genou en première période du premier match au camp d’entraînement des Canadiens. Ce n’est certainement pas la façon dont l’athlète originaire de Gatineau espérait entreprendre sa carrière chez les professionnels.
 
« La saison dernière était ma première dans les rangs professionnels et quand je suis revenu au jeu, je n’étais plus habitué à jouer avec des gars de la LNH. Au fil des semaines, j’ai pu m’y adapter à nouveau grâce au personnel des Bulldogs de Hamilton », raconte Carle.
 
Ben Maxwell met les bouchées doubles au camp de perfectionnement.
Toutefois, sa gratitude ne limite pas au personnel à Hamilton.
 
« Paul Lawson, un de nos quatre entraîneurs spécialiste du patinage ici au camp fait de l’excellent travail avec nous », poursuit-il. « Il connaît vraiment sa spécialité et il me lasse savoir quand quelque chose ne fonctionne pas. Le reste du personnel est aussi très bon. Les voir effectuer les exercices à la perfection nous motive aussi à faire de même. »

Maxwell était tout aussi comblé.
 
« Paul et Gaston [Gingras] sont d’excellents entraîneurs. Ils savent exactement ce qu’ils font. Nous apprenons à penser large, à garder l’équilibre et c’est très bon. J’aime bien cela », ajoute-t-il.
 
Vétéran d’un troisième camp de développement et en recuperation après avoir subi plusieurs blessures, Maxwell se dit confiant à quelques mois du camp d’entraînement.
 
« Cette année, j’affiche un meilleur pointage aux différents tests et je me sens mieux », indique l’athlète originaire de North Vancouver. « Je suis plus imposant, un peu plus fort et un peu plus rapide. Je vais poursuivre l’entraînement cet été est j’espère arriver en feu au camp. »
 
Même si on s’attend à ce qu’ils se retrouvent dans l’uniforme des Bulldogs cet automne, ces deux joueurs ont un objectif ultime plus élevé.
 
« Hamilton est certainement la prochaine étape logique, mais je vais me présenter au camp pour montrer à la direction ce que je peux faire », raconte Maxwell. « Peu importe où je me retrouve, j’espère connaître une bonne saison et aider l’organisation du mieux que je peux. »
 
« Je me suis blessé en début de camp d’entraînement la saison dernière, alors il est évident cette saison que je désire progresser davantage », a admis Carle. « On verra si tout va bien, je vais tenter de faire un bon bout de chemin au camp d’entraînement, puis qui sait ce qui peut suivre? »

Heather Engel écrit pour canadiens.com. Traduit par Philippe Germain.