Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Un nouveau shérif en ville

jeudi, 03.07.2008 / 20 h 28 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Un nouveau sh\u00E9rif en ville
Georges Laraque et Mike Komisarek feront maintenant équipe pour faire la vie dure aux adversaires des Canadiens le long des rampes.
MONTRÉAL --  Laraque. Georges Laraque. C’est maintenant dans l’uniforme des Canadiens que le robuste attaquant policera les surfaces glacées du circuit Bettman.

Depuis son départ d’Edmonton après que les Oilers se soient inclinés en finale de la coupe Stanley au printemps 2006, le robuste attaquant ne cachait plus son intérêt d’évoluer avec les Canadiens, signant entre-temps des ententes avec les Coyotes de Phoenix et les Penguins de Pittsburgh avant que le grand jour arrive, soit le 3 juillet 2008.

« Lorsque je jouais contre les Canadiens depuis quelques années déjà, je me voyais avec l’uniforme bleu-blanc-rouge sur le dos », a confié Laraque. « Je suis né à Montréal. Ma famille demeure à Montréal. Je voulais jouer pour les Canadiens, pas en fin de carrière, mais pendant que je suis à mon apogée. »

Avec dix saisons derrière la cravate et plus de 1 000 minutes au cachot, la réputation de Laraque de ne pas faire dans la dentelle n’est plus à faire.

« Je connais mon rôle et je veux alléger la tâche de certains de mes coéquipiers », a indiqué Laraque. « Un gars comme Mike Komisarek est utile sur la glace qu’il ne devrait pas à devoir à jeter les gants. Je veux lui enlever cette pression, tout comme à Max Lapierre et Steve Bégin.

Même si le Tricolore ne devrait pas déroger de sa philosophie de « robustesse d’équipe » lors de la prochaine campagne, Laraque ne s’amène pas à Montréal avec la seule étiquette de fier-à-bras.

« Je suis un bagarreur, oui, mais qui sait jouer au hockey », a clamé Laraque. « Je me souviens que Guy Carbonneau m’avait cité en exemple à propos des durs à cuire dans la LNH qui savent faire autre chose pour aider leur équipe que se battre.

« Lorsqu’une équipe t’offre un contrat comme celui-ci, tu n’as pas besoin de demander de garantie », a poursuivi l’attaquant de 31 ans. « Ton temps de glace tu dois le mériter d’abord en travaillant fort dans les entraînements, puis ensuite lors des matchs. Ces éléments sont en mon contrôle et je vais m’assurer de demeurer dans l’alignement. »

À en juger par les réactions aux quatre coins de la ville depuis l’annonce de son arrivée avec l’équipe, les partisans des Canadiens ont bien hâte de le voir à l’œuvre, et souvent.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


À lire également
Laraque s'entend avec les Canadiens 
Marc Denis sous contrat avec le Tricolore 
Alex Henry et Cédrick Desjardins sous contrat 
Le Tricolore obtient Greg Pateryn des Leafs
Kostitsyn sous contrat pour trois ans