La route vers le 25

lundi, 16.06.2008 / 9 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


La route vers le 25
MONTRÉAL –  L’envers de la médaille. Le succès sur la glace signifie que vous devez vous prononcer parmi les derniers au repêchage amateur. Or, que les Canadiens monteront sur le podium au 25e rang n’a rien d’une catastrophe.

Au fil des ans, quelques jeunes espoirs repêchés au 25e rang au total lors de l’encan amateur de la LNH ont su passer outre leur sélection « tardive » pour connaître de belles et longues carrières.

Mark Howe est sans aucun doute celui qui a su tirer le plus son épingle du jeu après que Boston l’ait sélectionné au 25e rang en 1974, un choix de deuxième ronde à l’époque. Le fils du légendaire Gordie a passé un total de 16 saisons dans la LNH, disputant 929 matchs où il a récolté 545 passes et 742 points, des sommets pour un joueur repêché à cet échelon.

  Informations reliées
 Historique des repêchages
 La cuvée 2003
L’attaquant Mike Murphy, le choix des Rangers en 1970, revendique le plus grand nombre de buts avec 238 au cours de ses séjours avec New York, St-Louis et Los Angeles de 1971 à 1983. Le défenseur Todd Gill, repêché par Toronto en 1984, est celui qui a roulé sa bosse le plus longuement dans la LNH alors que le compteur s’est arrêté à 1 007 matchs lorsqu’il a accroché ses patins au terme de la campagne 2002-2003.

Chez les gardiens, le Québécois Gilles Gilbert, le tout premier joueur repêché au 25e rang dans l’histoire du repêchage en 1969 par Minnesota, vient en tête de lice avec une fiche de 192-143-60 de 1969 à 1983, incluant une participation au Match des étoiles en 1974.

Le 25 a porté chance par le passé au directeur-gérant des Canadiens Bob Gainey qui a eu la main heureuse à cet échelon, et ce plus d’une plus fois, alors qu’il conduisait la destinée des Stars de Dallas dans les années 1990. Il avait d’abord sélectionné en 1997 le futur capitaine de la formation en jetant son dévolu sur Brenden Morrow avant de repêcher le charmant agitateur Steve Ott en 2000.

Plus récemment, d’autres directeurs généreux ont vu juste dont celui des Hurricanes, Jim Rutherford, en 2002 en mettant le grappin sur le gardien Cam Ward, celui qui allait  conduire la Caroline aux grands honneurs quatre ans plus tard. Les Oilers et Kevin Lowe peuvent dire de même avec Andrew Cogliano en 2005 alors que l’attaquant de 5’10’’ a inscrit 18 buts et récolté 45 points à sa première saison dans le circuit Bettman en 2007-2008.

Les Canadiens ne se sont prononcés que deux fois au 25e rang, dont en 2001 en repêchant Alexander Perezhogin, qui a disputé 128 matchs avec la formation avant de décider de poursuivre sa carrière en Russie l’an dernier.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com