Une dernière chance avant le jour J

lundi, 02.06.2008 / 17 h 57 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Une derni\u00E8re chance avant le jour J
Un total de 33 espoirs provenant en majorité de la LHJMQ étaient présents au Centre Bell lundi.
MONTRÉAL - Pour les jeunes espoirs comme pour les 30 équipes de la LNH, un repêchage réussi est souvent une question de préparation.

À moins de trois semaines du grand jour, les Canadiens ont procédé lundi à une dernière évaluation des joueurs disponibles alors qu'une trentaine d'espoirs étaient de passage au Centre Bell.

« C’est la troisième année que nous organisons cet événement », a d’abord indiqué Trevor Timmins, directeur du recrutement et du développement des joueurs pour les Canadiens. « Nous voulons en apprendre autant que possible sur ces jeunes. On effectue des entrevues pour connaître, entre autres, leurs antécédents, leur personnalité, leurs buts et leurs ambitions. »

En plus de sauter sur la glace, les 33 espoirs provenant principalement de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ont passé une série de tests physiques et médicaux.

« Le but ici est de voir si l’évaluation d’aujourd’hui correspond à celles que nous avons effectuées plus tôt dans l’année et s’il n’y a pas de problèmes flagrants », a poursuivi Timmins. « Plus souvent qu’autrement, il n’y a pas de surprises, mais à l’occasion, on fait quelques découvertes. Il peut arriver qu’on invite un joueur au camp d’entraînement même s’il n’a pas été repêché. »

Parmi les joueurs qui étaient présents lundi au Centre Bell, trois sont actuellement répertoriés parmi les 30 premiers espoirs nord-américains en vue repêchage présenté à Ottawa. Il s'agit des attaquants Nicolas Deschamps (21e), des Saguenéens de Chicoutimi, et Maxime Sauvé (26e), des Foreurs de Val d'Or et du défenseur Yann Sauvé (29e), des Sea Dogs de Saint John.

Pour Sauvé, un arrière de six pieds deux pouces et 209 livres, l'exercice n'avait rien de nouveau, lui qui était présent à Toronto la semaine dernière lors de l'évaluation officielle des espoirs nord-américains.

« C’est différent de Toronto. Ici, je connais la plupart des autres gars pour avoir joué avec eux à plusieurs niveaux, a souligné Sauvé, auteur de six buts et 15 passes en 69 matchs avec les Sea Dogs cette saison. Il y a de la compétition, mais l’ambiance est bonne. »

La prochaine étape : le repêchage.

Le jeune joueur de 18 ans, qui a vu son rang baisser au cours des derniers mois, préfère ne pas s’imposer de pression supplémentaire en vue du jour J. « Pour un jeune homme de Rigaud comme moi, c’est certain que c’est excitant. Mais je ne veux pas trop y penser, ma famille sera présente et je veux simplement en profiter. »

Donc plus qu’une quinzaine de jours avant le repêchage. D’ici là, les équipes du circuit peaufineront leur liste de priorités. Parions que les joueurs eux, de leur côté, trouveront le temps long. 

Félix-Antoine Viens écrit pour canadiens.com