Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Mark Streit déchiffré

jeudi, 15.05.2008 / 14 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Mark Streit d\u00E9chiffr\u00E9
Un inconnu à son arrivée dans la LNH, Mark Streit a non seulement mis son nom sur la mappe du hockey nord-américain, mais aussi celui de la Suisse. Voici un aperçu en chiffres de la saison 2007-2008 du polyvalent numéro 32 des Canadiens.

62 – Points amassés au cours de la saison 2007-2008 pour établir un nouveau record à ce chapitre pour un joueur d’origine suisse, reléguant aux oubliettes l’ancienne marque de 53 établie par Mark Hardy en 1984-1985 avec les Kings de Los Angeles.

3 – Rang où il a terminé dans la colonne des points chez les défenseurs du circuit derrière Nicklas Lidstrom des Red Wings (70) et Sergei Gonchar des Penguins (65).

2-Saisons de suite où il s’est vu remettre le trophée Jacques-Beauchamp-Molson à titre d’héros d’obscur chez les Canadiens.

66- Nombre de fois sur une possibilité de 90 où il était sur la patinoire lorsque les Canadiens ont délié les cordages en avantage numérique en 2007-2008.

13- Nombre de buts inscrits cette saison pour établir une nouvelle marque personnelle à ce chapitre.

40- Nombre de points récoltés en 42 rencontres à compter du 1er janvier, récoltant sept buts et 33 passes au cours de la séquence.

6 - Nombre de défenseurs dans l’histoire des Canadiens qui ont atteint le plateau des 60 points avant lui, soit Larry Robinson à 7 occasions, Guy Lapointe et Chris Chelios à trois reprises de même que Serge Savard, Sheldon Souray et Jean-Claude Tremblay avec une fois chacun.

49 – Nombre de passes récoltées en 2007-2008, un sommet chez les Canadiens qu’il a partagé avec Alex Kovalev.

0 – Nombre de défenseurs chez les Canadiens qui ont amassé plus de mentions d’aide que lui en une saison depuis la campagne 1988-1989 alors que Chelios s’était fait complice de 58 buts de ses coéquipiers.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com