Lancer la première pierre

lundi, 11.02.2008 / 15 h 43 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Lancer la premi\u00E8re pierre
MONTRÉAL – Frapper le premier et espérer que l’adversaire tend l’autre joue. Une recette qui a bien servi aux Canadiens depuis le début de la saison.

Ça peut sonner cliché, mais le Tricolore sait plus que quiconque dans la LNH de l’importance de projeter rapidement l’adversaire dans les câbles. Mais bon, le monde du hockey n’est pas à un cliché près.

En 2007-2008, les hommes de Guy Carbonneau ont fait de « sortir en lion » leur motus operandi. Lors des 56 premiers matchs de la campagne, les Canadiens ont délié les cordages à 56 reprises en première période, le deuxième plus haut total du circuit, n’étant devancés que par les meneurs au classement général, les Red Wings de Détroit avec 61.

En plus d’être en mesure d’ouvrir la machine, Montréal a su fermer la porte à ses opposants en concédant en retour que 38 buts.

Le résultat : une fiche de 20-2-3 lorsque le Bleu-Blanc-Rouge regarde au tableau indicateur et constate qu’il est en avance avant de retraiter au vestiaire après le premier vingt. Encore une fois, seuls les Red Wings ont fait mieux avec 31 gains en pareilles circonstances.

Bien que le trio d’Alex Kovalev, Tomas Plekanec et Andrei Kostitsyn roule à plein régime, c’est Saku Koivu qui hérite du titre du joueur de la première période. Le capitaine des Canadiens mène jusqu’ici sa troupe avec une fiche de six buts et 13 passes lors des 20 premières minutes de jeu, suivi de Plekanec avec 16 points et Kovalev avec 15.

La prochaine fois que vous êtes au Centre Bell ou que vous regardez un match à la maison, assurez-vous d’avoir bien répondu aux besoins de la nature et que vos collations soient prêtes avant la mise au jeu initiale. Les chances que l’attaque des Canadiens vous attende sont assez minces.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com