Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Les vrais « trois amigos »

mardi, 05.02.2008 / 23 h 20 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Les vrais \u00AB trois amigos \u00BB
Les joueurs des Canadiens célèbrent après le premier but de Plekanec qu'on reverra certainement dans les jeux de la semaine.
MONTRÉAL – Pour certains, cela pourrait commencer à sonner comme un vieux disque, mais où vont Alex Kovalev, Tomas Plekanec et Andrei Kostistyn, les Canadiens suivent. Si les Sénateurs n’étaient pas encore au courant, ils l’ont appris à la dure mardi au Centre Bell.

Avec une récolte de neuf points, le trio de Plekanec, Kovalev et Kostitsyn ont fait voir de toutes les couleurs aux Sénateurs et au gardien Martin Gerber, ce qui est loin d’avoir déplu à leur entraîneur.

« Lorsque tu es derrière le banc et tu vois un tel trio aller, tu ne peux que rire ou sourire », a lancé Guy Carbonneau, tout sourire. « Le deuxième but qu’ils ont marqué va faire partie des jeux de la semaine. C’était toujours plaisant pour entraîneur quand c’est ton équipe qui marque de tels buts. »

Si les Canadiens n’accusent plus qu’un retard d’un point sur Ottawa, Carbonneau accorde une large part du crédit à son premier trio.

« Ce trio explique en grande partie nos succès cette année », a renchéri Carbonneau. « Je ne me souviens pas d’un ou deux mauvais matchs qu’ils ont joués. Ils n’ont jamais rien tenu pour acquis. Ils ont toujours travaillé et ils en récoltent les résultats. »

Auteur de deux buts et une passe dans la victoire, Plekanec a profité de la rencontre pour établir une nouvelle marque personnelle au chapitre des points en plus d’atteindre le plateau des 50 pour la première fois de sa carrière.

« Tous les morceaux semblent tomber en place pour nous », a humblement indiqué Plekanec. « Nous sommes de plus en plus confortables ensemble. Bien sûr, nous tentons de nous repérer sur la glace, mais nous ne tentons rien de compliquer. »

« Nous tentons toujours d’être les premiers sur le disque et de foncer au filet », a ajouté Plekanec. « Mes deux buts ce soir étaient des filets ouverts et marquer des buts comme cela me plaît. J’y prendrais certainement goût. »

Ayant baigné dans la Fontaine de Jouvence avant le début de la saison, Kovalev se plaît en compagnie de ses deux jeunes compagnons de trio et pense accomplir de grandes choses à leurs côtés.

« Le meilleur trio que j’ai composé, c’était à Pittsburgh avec Martin Straka et Robert Lang en 2000-2001», a expliqué Kovalev, qui compte désormais 52 points à sa fiche, deux de plus que l’an dernier avec encore près du tiers de la saison à disputer. « On avait amassé quelque chose comme 270 points. Cette année, on amassé quoi, 140 points. Avec 28 matchs à disputer en récoltant trois points par partie, on pourrait s’en approcher. L’important c’est toujours de repousser les limites. »

Si leurs coéquipiers ont du plaisir à les voir à l’œuvre, ils sont bien heureux de ne pas être dans les souliers de leurs adversaires.

« Il semble qu’ils sont toujours capables de se repérer sur la glace », a admis Mike Komisarek qui se tire habituellement bien d’affaire lorsque vient le temps de freiner les meilleurs trios adverses. « Ils créent beaucoup de chances et ils en profitent.  Je suis vraiment content de ne pas avoir à les affronter. »


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com