Encore des doutes?

mardi, 29.01.2008 / 23 h 33 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Encore des doutes?
Cristobal Huet a été nommé la première étoile du match grâce à un deuxième blanchissage cette saison.
MONTRÉAL – Les sceptiques seront confondus, ou du moins, ils doivent commencer à l’être avec une autre performance étincelante de Cristobal Huet.

Face à l’une des équipes de l’heure dans la LNH et le meilleur marqueur du circuit, le gardien des Canadiens n’a pas concédé un seul pouce aux Capitals de Washington et à Alexander Ovechkin.

En route vers sa 18e victoire de la campagne, Huet a repoussé les 35 tirs en sa direction pour enregistrer son deuxième blanchissage de la campagne.

Bien que les Capitals se soient montrés menaçants tout au long de la rencontre, la seule façon que les visiteurs aient trouvée pour toucher le fond du filet a été de lancer dans le but de Huet après que la sirène signifiant la fin du premier vingt eut retentit. Sinon, rien n’a percé la muraille.

Huet a toutefois dû effectuer quelques acrobaties pour préserver son blanchissage, notamment aux dépens de Tom Poti avec moins de six minutes à faire à la rencontre.

« Les gardiens mentons sur le sujet, car même si on dit qu’on ne pense pas au jeu blanc, on y pense, c’est certain », a lancé tout sourire Huet, qui a réalisé son 15e jeu blanc en carrière. « Les défenseurs ont vraiment fait un bon travail devant moi. Les tirs venaient toujours de l’extérieur. Je devrai leur payer leur repas sur la route. »

En poste pour un neuvième de match de suite, Huet n’avait pas vu autant d’action depuis sa deuxième saison avec les Kings alors qu’il avait été d’office lors de 12 rencontres de suite du 21 février au 16 mars 2004. Même si les partisans des Canadiens n’ont pas été habitués voir le cerbère français de 31 ans être lancé aussi souvent dans la mêlée, Huet assure qu’il en a déjà vu d’autres.

« J’ai commencé à 27 ans dans la LNH, donc les gens n’ont pas tellement de choses sur lesquelles se baser », a expliqué Huet, qui a entrepris 15 des 17 derniers matchs du Tricolore depuis sa blessure au genou. « Ce que les gens ne savent peut-être pas, c'est que j’ai disputé 44 matchs de suite dans la Ligue élite de Suisse à l’époque. Donc, jouer plusieurs matchs de suite ne m’effraie pas, loin de là. C’est plaisant de jouer plusieurs matchs de suite. Ça permet de corriger certaines choses en cours de route. »

Des ajustements, il n’en a pas eu beaucoup à faire, si l’on se fie à sa fiche de sept victoires et deux revers, sa moyenne de buts alloués de 1,94 et son pourcentage d’efficacité de 0,925 au cours de sa récente séquence.

Alors que les médias locaux ont bombardé de questions l’entraîneur-chef Guy Carbonneau à propos de la victoire de sa troupe mardi soir, aucune ne concernait la performance de Huet.

Une autre victoire, un autre jeu blanc et peu de reconnaissance. En d’autres mots, une autre journée de travail pour Cristobal Huet.


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com