Pas si vite

samedi, 13.10.2007 / 22 h 36 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Pas si vite
Cristobal Huet a tenu le fort pendant trois périodes, bloquant 35 rondelles et méritant la première étoile de la rencontre.
MONTREAL – Ceux qui s’attendaient à ce que Cristobal Huet déroule le tapis rouge pour Carey Price et lui laisse le filet des Canadiens devront se raviser.

Malgré qu’il ait été bombardé de 38 tirs par les Hurricanes dans un revers de 3-1 des Canadiens, Huet a brillé de tous ses feux, réalisant 35 arrêts, un sommet cette saison.  Alors que les Hurricanes ont tiré en sa direction avec la même cadence qu’une mitraillette, le gardien française s’est montré solide, permettant aux siens de demeurer dans le match jusqu’à la toute fin.

« J’ai essayé de faire mon travail. L’important est que je nous ai gardés dans le match et nous ai donnés la chance de revenir dans la rencontre », a indiqué Huet. « Je me sentais très bien même s’ils ont effectué beaucoup de lancers. Je suis content de ma performance ce soir, mais les deux points au classement auraient été beaucoup mieux, c’est certain. »

Alors que Huet a signé un gain de 3-2 en prolongation contre les Hurricanes il y a dix jours et ainsi gâché leur match d’ouverture local, il ne s’attendait surtout pas à une partie de plaisir.

« Ils ont une bonne équipe, il ne faut pas l’oublier », a ajouté Huet. « Leur style de jeu ressemble à celui des Sénateurs. Ils aiment beaucoup passer la rondelle, ce qui rend notre tâche difficile. »

Les Hurricanes ont tout tenté pour déranger le numéro 39, dont traité Huet comme un pouf. Tôt en première période, Eric Staal est venu s’aventurer dans le cercle des gardiens des Canadiens et choir sur Huet avant que Patrice Brisebois ne l’agrippe par le collet.

« Il y a avait beaucoup de trafic devant moi, mais j’étais néanmoins capable de bien voir la rondelle », a poursuivi Huet dont la soirée de travail inclut un arrêt spectaculaire aux dépens de Scott Walker en fin de troisième période pour ainsi conserver le retard à un but. « Walker s’était bien positionné, mais il a lancé trop tôt et son tir a frappé son patin. »

L’auteur du seul but des Canadiens, Christopher Higgins, n’a pas tardé à donner des éloges à la première étoile de la rencontre.

« Cristobal  nous a permis de rester dans le match tout au long de la soirée, car nous n’avons pratiquement pas joué lors des deux premières périodes », a indiqué Higgins, ayant en mémoire le tableau d’affichage qui indiquait 30-8 en faveur des Hurricanes au chapitre des tirs après 40 minutes de jeu. « Et en troisième période, il a fait un autre gros arrêt qui nous a donné une autre chance d’aller créer l’égalité. »

Tandis que les manchettes de la dernière semaine ont été dominées par les débuts de Carey Price, ce n’est pas tout le monde qui était prêt à passer outre le curriculum de Huet qui inclut une participation au Match des étoiles et un trophée Roger-Crozier.

« Carey va être tout un gardien, avec son talent et son gabarit », a indiqué Higgins. « Toutefois, je ne comprends pas pourquoi les gens n’accordent pas à Cristobal le mérite qui lui revient de droit. Depuis que je suis arrivé ici, il a toujours été l’homme de la situation. Plus l’enjeu de la rencontre est important, plus il devient efficace. Il a certainement toute ma confiance. Le poste de numéro un lui appartient jusqu’à ce qu’il le perde. »


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com