Et de une!

mercredi, 10.10.2007 / 23 h 59 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Et de une!
Carey Price est devenu le 5e gardien dans l'histoire de l'équipe à signer la victoire avant l'âge de 21 ans.
MONTRÉAL – Avec tous les projecteurs braqués sur lui, Carey Price a réussi son baptême du feu haut la main.

À son premier départ dans la LNH, Price a freiné la puissante attaque des Penguins de Pittsburgh, permettant au Tricolore de signer un gain de 3-2.

La jeune sensation des Canadiens n’a pas tardé à se mettre en évidence. Avant que la première minute de jeu soit écoulée au match, il avait déjà fait sa première victime : Mark Recchi. Avec l’attaquant des Penguins posté à l’embouchure du filet, le gardien recrue de 6 pieds 3 pouces a résisté à la première attaque préparée par Sidney Crosby.

Terminant sa première soirée de travail avec 26 arrêts, Price peut notamment se vanter d’avoir repoussé les six tirs que Crosby a dirigé vers lui.

À 20 ans et 55 jours, Price est donc devenu le troisième plus jeune gardien dans l’histoire de l’équipe à signer une victoire dans la LNH. Seuls Patrick Roy et José Théodore ont fait plus rapidement que lui.  Roy, à sa première sortie avec les Canadiens le 23 février 1985, avait inscrit la victoire en s’amenant en relève en troisième période dans un gain de 5-3 du Tricolore contre les Jets à Winnipeg. Il était alors âgé de 19 ans et 141 jours, lui qui a conclu sa carrière 18 ans plus tard avec le record de tous les temps au chapitre des victoires avec 551 victoires. Théodore, quant à lui, a été plus rapide que Price que de 24 heures alors que l’ancien numéro 60 des Canadiens avait signé son premier gain dans la LNH le 6 novembre 1996 à 20 ans et 54 jours face aux Mighty Ducks à Anaheim.

Deux seuls autres gardiens avec les Canadiens ont remporté au moins un match avant d’atteindre l’âge de la majorité chez nos voisins du Sud. Jocelyn Thibault (20 ans et 334 jours) avait inscrit son premier gain dans l’uniforme des Canadiens  le 12 décembre 1995 contre Winnipeg tandis qu’André Binette (20 ans et 344 jours), qui avait dû remplacer Jacques Plante à pied levé le 11 novembre 1954, avait permis au Tricolore de l’emporter 7-4 contre les Blackhawks lors de son seul et unique match dans la LNH.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com