Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Des premiers choix qui rapportent

vendredi, 05.10.2007 / 15 h 07 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Des premiers choix qui rapportent
Mike Komisarek, est l'un des cinq choix de première ronde du Tricolore au sein del'alignement.
À l’ouverture la 98e saison des Canadiens, mercredi, cinq joueurs repêchés par l’équipe en première ronde depuis 2001 figuraient sur la liste de 23 joueurs soumis par Guy Carbonneau et Bob Gainey. Mike Komisarek, Christopher Higgins, Andrei Kostitsyn, Kyle Chipchura et Carey Price sont autant de preuves de la qualité du travail effectué par l’équipe de recrutement depuis quelques années.

Le groupe de dépisteurs dirigé par Trevor Timmins pourrait même ajouter à son palmarès au cours des prochaines saisons, alors que les défenseurs américains David Fischer et Ryan McDonagh, repêchés respectivement en 2006 et 2007, viendront cogner à la porte du grand club.

En ce début de saison, quatre autres équipes présentent un taux de réussite identique à celui du Tricolore. Les Blackhawks de Chicago, les Blue Jackets de Columbus, le Wild du Minnesota et les Sénateurs d’Ottawa ont tous entamé le calendrier régulier avec cinq de leurs premiers choix dans leur alignement. 
 
Malgré le flair évident dont ont fait preuve ces formations, force est de constater que les Penguins de Pittsburgh sont dans une classe à part. Depuis 2000, pas moins de sept joueur repêchés en première ronde par l’équipe à Mario Lemieux ont débuté la saison dans la ville de l’acier. Brooks Orpik, Colby Armstrong, Ryan Whitney, Marc-André Fleury, Evgeni Malkin, Sidney Crosby et Jordan Staal ont tous donné raison au groupe de dépisteurs des Penguins ces dernières années.

Bien sûr, Mario Lemieux et ses acolytes n’ont pas eu à se creuser les méninges bien longtemps, puisqu’ils ont obtenu le tout premier choix en 2003 et 2005 le deuxième en 2004 et 2006.

D’ailleurs, parmi les équipes nommées ci-dessus, seul le Tricolore n’a pu profiter, depuis 2000, de l’un des deux premiers choix au total.

À l’opposé, plusieurs formations ont lamentablement échoué dans ce domaine. Les partisans du Lightning de Tampa Bay en savent d’ailleurs quelque chose. Depuis Vincent Lecavalier en 1998, aucun joueur repêché en première ronde par l’équipe n’a débuté la saison avec la troupe de John Tortorella

Difficile de faire pire, avouez. Mais bon, les équipes ont six autres rondes pour se racheter et à chaque année, aux quatre coins de la LNH, des joueurs repêchés sur le tard font passer certains recruteurs pour des génies.  

Et comme dit le dicton, rien ne sert de repêché tôt, il faut choisir à point.


Félix-Antoine Viens écrit pour canadiens.com