Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Volume 2, chapitre 1

vendredi, 28.09.2007 / 20 h 27 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Volume 2, chapitre 1
Patrice Brisebois disputera un premier match préparatoire samedi contre les Sénateurs.
MONTRÉAL -- Presque trois ans après avoir porté le chandail des Canadiens pour la dernière fois, Patrice Brisebois entreprendra un  nouveau chapitre de sa carrière à Montréal samedi soir face aux Sénateurs d'Ottawa.

Une blessure à l'aine subie avant le début du camp d'entraînement avait tenu jusqu'ici Brisebois à l'écart du jeu. Après plusieurs sessions sur la glace en solo et quelques entraînements avec ses coéquipiers, il est prêt à disputer son premier match en neuf mois.

« J'ai eu de bonnes pratiques cette semaine et je n'ai ressenti aucune douleur, a indiqué Brisebois, visiblement soulagé. La partie de demain est importante pour moi, mais je ne veux pas en faire trop. »

Le défenseur québécois sera jumelé à Roman Hamrlik. Le duo de vétérans assurera une présence stable à la ligne bleue montréalaise. Les deux joueurs ont participé à quelques entraînements ensemble et Brisebois est ravi du résultat.

« On a bien communiqué sur la glace et on s'entend bien en général, a indiqué l'arrière de 36 ans. Notre expérience nous aide sur le plan de la coordination et c'est bénéfique pour l'équipe. »

Ayant eu Guy Carbonneau comme coéquipier pendant quatre ans au début des années 1990, le vétéran défenseur croit être sur la même longueur d'ondes que son entraîneur.

« On essaie de former des paires qui vont bien s'entendre, c'est aussi simple que ça, a expliqué l’entraîneur-chef. Les deux ont de l'expérience et sont de bons passeurs, je pense que ça va bien aller. »

Contraint à suivre le camp d'entraînement depuis les estrades à cause de sa blessure, Brisebois est soulagé de pouvoir renouer avec l'action au moins une fois avant le début de la saison régulière. Les Canadiens vont tenir deux entraînements avant de s'envoler vers la Caroline pour disputer leur premier match, ce qui permettra au défenseur de peaufiner sa préparation.

Même si Brisebois pourrait ne pas être au sommet de sa forme mercredi prochain, son entraîneur sait que mentalement, il est prêt.

« On voit que son intensité est au bon niveau, a souligné Carbonneau. On sait qu'il a beaucoup d'expérience dans cette ligue. Son attitude et celle de l'équipe est très bonne, c'est très positif. »

Félix-Antoine Viens écrit pour canadiens.com