Jusqu'à la toute fin

lundi, 24.09.2007 / 16 h 54 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Jusqu\'\u00E0 la toute fin
 Bob Gainey
MONTRÉAL – Le couperet étant tombé une deuxième fois au camp d’entraînement des Canadiens, le directeur général des Canadiens Bob Gainey a pris le temps de préparer la table pour la prochaine semaine alors que les luttes pour les différents postes toujours disponibles s’annoncent fort intéressantes.

Avec le départ de 27 joueurs pour Hamilton et deux autres vers leur club junior, il reste donc 26 joueurs au camp, soit trois gardiens, neuf défenseurs et 14 attaquants. Parmi ce groupe de joueurs retranchés, on retrouve les deux plus belles surprises.

« Matt D’Agostini et Sergei Kostitsyn m’ont agréablement surpris », a expliqué Gainey. « D’Agostini a changé depuis juin lorsqu’il a remporté la coupe Calder avec les Bulldogs. Il est plus grand, plus fort. Il devra maintenant prendre plus de responsabilités avec les Bulldogs. Quant à Sergei, je ne l’ai pas vu aussi souvent à London l’an dernier avec son club junior. Il a montré de belles choses au cours des deux dernières semaines. Il devra maintenant prouver qu’il peut être aussi bon avec des hommes qu’il l’a été avec des gars de 17 ou 18 ans l’an dernier. Je suis toutefois content de voir que nous avons un autre bon prospect. »

Gainey et son personnel ont donc décidé de ne pas brusquer les choses pour D’Agostini et Kostitsyn qui ont été repêchés respectivement en sixième et septième rondes en 2005.

« C’est à  notre département hockey de décider quel est le bon parcours de développement pour un jeune joueur », a poursuivi Gainey. « Si un étudiant passe de la sixième année du primaire à la cinquième année du secondaire, est-ce qu’il va manquer des choses en cours de route?  Est-ce qu’un joueur peut bien gérer ce saut? C’est le genre de questions auxquelles nous devons répondre alors que nous tentons de trouver la meilleure façon pour qu’un joueur puisse atteindre son plein potentiel. »

Évidemment, une conférence de presse des Canadiens ne serait pas une conférence sans que la question des gardiens ne fasse surface.

« Notre situation des gardiens de but n’est pas celle des Devils du New Jersey où Martin Brodeur dispute 70 parties et l’autre 12 », a indiqué Gainey. « Nous avons deux postes disponibles : un numéro 2 à Montréal et un numéro 1 à Hamilton. Price a bien fait à son dernier départ et Halak a bien répondu à l’appel dimanche à Halifax. Avec une semaine à faire, tous les scénarios sont envisageables. Il est certainement possible de se développer, que ce soit ici ou dans la Ligue américaine. »

Même si leurs étiquettes de bagage indiquent Hamilton, certains joueurs pourraient bien se retrouver sous d’autres cieux, ballottage oblige. Yann Danis, Jean-Philippe Côté et Jonathan Ferland font partie de ce nombre.

« C’est normal qu’après trois ans chez les pros, un joueur doive passer par le ballotage »,  a indiqué Gainey. « Nous connaissons mieux que quiconque nos effectifs. Je ne vous dirai donc pas qui sont les joueurs que j’ai peur de perdre. C’est aux autres équipes de faire leur devoir. »

Ils restent donc quatre recrues au camp des Canadiens, soit Mikhail Grabovski, Kyle Chipchura, Ryan O’Byrne et Carey Price. Vous pouvez parier un petit deux qu’ils auront le sommeil léger au cours de la prochaine semaine en attendant qu’on leur confirme ou non si le chandail bleu-blanc-rouge sera celui qu’ils porteront pour amorcer la saison.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com