Soir de première réussi

lundi, 17.09.2007 / 23 h 49 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Soir de premi\u00E8re r\u00E9ussi
Alex Kovalev célèbre après avoir inscrit le but de la victoire.
MONTRÉAL -- Malgré un alignement nettement moins expérimenté, le Tricolore a eu le dessus sur Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh. Au terme de ce premier match préparatoire, l’effort fourni par les jeunes, tout particulièrement, a ravit l’entraîneur Guy Carbonneau.

« C’était très intense pour un match préparatoire, a fait remarquer l’entraîneur-chef, qui cédera sa place à Doug Jarvis et Roland Melanson derrière le banc du Tricolore pour le match de mardi. On s’est tous dit que ça avait l’air d’une rencontre de saison régulière. »

Carbonneau avait bien averti ses joueurs de ne pas se laisser impressionner par les Crosby, Gonchar, Staal et compagnie.

« Sur papier, on paraissait moins fort. Mais j’ai dit aux gars de jouer de façon intense et intelligente et on a pris avantage de leurs erreurs. Cristobal a également été très bon. »

L’entraîneur-chef n’a pas passé sous silence la soirée de travail de la première étoile de la rencontre, Alex Kovalev.

« Des fois, les vétérans prennent les matchs préparatoires à la légère, mais Alex a travaillé très fort ce soir. J’étais quasiment heureux quand il a fait cette erreur en deuxième période, a-t-il ironisé. Il est revenu au banc choqué et ça l’a fouetté pour le reste de la rencontre. Il voulait trouver une façon de s’excuser auprès de ses coéquipiers. C’est ce qu’il a fait. »

De son côté, Kovalev était tout sourire après la rencontre. Il espère seulement pouvoir connaître une saison 2007-2008 à l’image de ce match initial. « La première partie n’est jamais facile, a indiqué le Russe. Mais si je peux jouer 82 parties comme celle-ci, ça ferait mon affaire. »

Kovalev a également souligné le travail de ses compagnons de trio, les jeunes Mikhail Grabovski et Andrei Kostitsyn.

« Andrei et Mikhail ont trouvé l’espace et ont créé beaucoup de chances avec leur vitesse et on s’est bien entendu. Comme on a pu le constater l’an passé, Grabovski est très rapide. Même s’il n’est pas très gros, il ne craint pas le jeu physique et il aime aller au filet, a ajouté Kovalev. On a d’excellents jeunes joueurs qui veulent prouver qu’ils ont leur place dans la LNH.»

Pour Andrei Kostitsyn, la troisième étoile de la rencontre, c’est la familiarité avec ses deux compagnons de trio qui explique la bonne soirée de travail qu’il a connue.

« J’ai joué avec Alex la saison dernière et ça m’a beaucoup aidé, a expliqué le Biélorusse, qui s’exprime maintenant sans l’aide d’un traducteur. Je sais comment il joue et ce qu’il attend de moi. »

On pourrait également ajouter son entraîneur dans l’équation qui ne se plaindra certainement pas de cette complicité.

Félix-Antoine Viens écrit pour canadiens.com